Ruffier dégoûte Toulouse, les Verts au pied du podium

Ruffier dégoûte Toulouse, les Verts au pied du podium

Publié le , modifié le

A la lutte pour le maintien, les Toulousains ont tout essayé pour s’imposer face à Saint-Etienne, mais Stéphane Ruffier s’est montré irréprochable et les deux équipes ont terminé sur un nul (0-0). Hormis leur gardien, les Verts n’ont pas montré leur meilleur visage, et ont même terminé à dix après l’expulsion de leur capitaine Perrin. L’ASSE se retrouve malgré tout 4e à un point de la 3e place occupée par Monaco, alors que Toulouse reste 19e à l’issue de la 36e journée de Ligue 1.

Les Toulousains avaient les crocs. Bien décidés à se battre jusqu’au bout pour le maintien, les hommes de Pascal Dupraz ont d’emblée porté le danger sur les cages de Ruffier. Inquiété dès la 25e seconde sur une tête de Braithwaite à bout portant, le portier stéphanois a stoppé le ballon sur sa ligne. De nouveau sollicité par le Danois quatre minutes plus tard, Ruffier a encore remporté son duel.

Sept arrêts pour Ruffier

Dans la minute suivante, le même Braithwaite a été taclé par derrière par Clément, et l’arbitre M. Jaffredo a alors désigné le point de pénalty. Mais décidément très inspiré, le dernier rempart des Verts a brillamment repoussé le pénalty de Ben Yedder. Et ce n’était pas fini, Ruffier devant à nouveau s’illustrer devant Ben Yedder dans la minute suivante.

Après autant d’actions six minutes seulement après le début de la rencontre, sans oublier deux buts refusés –justement- pour hors-jeu, on avait du mal à imaginer le score en rester là. C’est pourtant ce qui arrivait, du moins jusqu’à la pause, et les hommes de Christophe Galtier pouvaient remercier leur gardien, auteur de sept arrêts décisifs ! Bayal Sall quant à lui, faisait parler de lui après être curieusement sorti du terrain sans crier gare à la demi-heure de jeu. Il expliquera plus tard qu’il avait ressenti une douleur.

Un premier carton rouge pour Perrin

La deuxième période a été bien moins plaisante. Les Toulousains ont sans doute payé leurs efforts face une équipe de l’ASSE pourtant peu inspirée. Le vent a commencé à tourner en faveur des Verts, Pascal Dupraz l’a bien senti, et heureusement pour le Téfécé, Saint-Etienne s’est retrouvé à dix après l’expulsion méritée de Perrin sur un tacle spectaculaire sur Somalia (78e). En 349 matches de L1, le capitaine stéphanois n’avait jamais écopé d’un rouge ! Finalement, les deux équipes se quittaient sur un nul (0-0) qui ne les arrangeaient pas vraiment…

Romain Bonte