Rudi Garcia (OM) : "Il nous faut un joueur par ligne"

Rudi Garcia (OM) : "Il nous faut un joueur par ligne"

Publié le , modifié le

Avec une 5e place et un billet pour l'Europa League, Rudi Garcia a réussi son baptême du feu sur le banc de l'Olympique de Marseille. En conférence de presse, l'entraîneur phocéen a fait le bilan du dernier exercice en évoquant les pistes pour le prochain mercato et les ambitions pour la saison prochaine.

L'entraîneur Rudi Garcia cible "un joueur par ligne" pour renforcer cet été l'Olympique de Marseille et finir "dans les quatre premiers" de Ligue 1 la saison prochaine, après avoir terminé cinquième, a-t-il indiqué vendredi. "Le premier recrutement qu'on doit avoir, c'est de garder nos meilleurs joueurs. Après, l'équipe est à améliorer. Il nous faut un joueur par ligne", a expliqué le technicien arrivé à Marseille en octobre 2016, dans le sillage de la nouvelle équipe dirigeante mise en place par le nouveau propriétaire du club, l'Américain Frank McCourt.

"Mandanda fait partie des gardiens de très haut niveau"

Parmi les dossiers sur le bureau des dirigeants marseillais, ceux du milieu William Vainqueur et de l'attaquant Bafétimbi Gomis, tous deux prêtés par l'AS Rome et Swansea, qui "ne sont plus olympiens contractuellement" mais "qu'on va essayer d'avoir avec nous la saison prochaine", a assuré Garcia.

Au niveau des arrivées, l'international Steve Mandanda, que les rumeurs annoncent de retour sur la Canebière après un exil raté à Crystal Palace, "fait partie des gardiens de très haut niveau" que l'OM recherche, a déclaré l'entraîneur sans en préciser plus. Il n'y a pas un nombre précis de joueurs à recruter, "mais on aura besoin d'un effectif assez conséquent" pour être compétitif sur les plans national et européen, a précisé Garcia.

Objectif top 4

S'il demande du temps avant de viser les sommets, Rudi Garcia n'a pas caché ses ambitions de retrouver le top 4 de la Ligue 1. "L'objectif la saison prochaine, c'est d'être dans les quatre premiers. Il y a beaucoup à reconstruire. Un effectif ne s'améliore pas en six mois ou en un an et demi. On a besoin de temps." Mais "plus vite on se qualifiera pour la Ligue des champions, mieux on se portera", a reconnu Garcia.

AFP