Roux: "Ca peut être un déclic"

Roux: "Ca peut être un déclic"

Publié le , modifié le

L'attaquant de Lille Nolan Roux a marqué dimanche contre Lyon (1-1) son premier but de la saison et espère enchaîner dès vendredi à Rennes, lors de la 7e journée de Ligue 1, pour aider son équipe (12e) à remonter au classement. "Ca peut être un déclic", estime-t-il.

Q: Malgré le résultat contre Lyon dimanche, étiez-vous plutôt satisfaits de  votre match ?
R: "De ce qu'on a produit, oui. On a remis un peu les choses au clair après  le match de Bate Borisov (défaite 3-1). Il fallait repartir de l'avant, être  solides défensivement. On sait qu'on est capables de marquer des buts. Ce  n'était pas un ouf de soulagement, on ne prend du plaisir que quand on gagne  les matches. Sur le contenu, on a été bon mais il manquait encore des choses."
      
Q: Comment les cadres du vestiaire vivent ce début de saison compliqué ?
R: "Ils ne le vivent pas mal. Je ne vois pas des mecs qui font la gueule,  des mecs découragés. Au contraire, je vois des mecs qui ont envie que ça  change, qui ont envie qu'on enchaîne des victoires. Ils travaillent pour ça.  Quand on voit les joueurs cadres faire ça, nous derrière, les plus jeunes ou  les moins expérimentés, on suit et c'est comme ça qu'on s'en sort. (...) Niveau  points, on n'est pas largués mais on est un peu en retard. Ce serait bien  d'enchaîner sur une victoire pour pouvoir faire une série. C'est ce qui nous  manque."
      
Q: Sur un plan personnel, c'était important psychologiquement de débloquer  votre compteur cette saison ?
R: "C'est toujours important pour un attaquant de marquer des buts. Et  souvent ça marche par séries. Le premier est toujours dur à mettre. Il faut  continuer. Ca peut être un déclic. Je n'étais pas bloqué non plus. Je me sens  plus à l'aise attaquant de pointe. Dans le système de jeu, quand je suis devant  j'essaie de faire mon boulot le mieux possible. (...) J'ai joué dix matches,  j'ai marqué un but, ce n'est vraiment pas suffisant."

AFP