Roland Romeyer, Saint-Etienne, ASSE
Roland Romeyer, le président du directoire de l'ASSE, a de nombreux projets. | KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Romeyer dément les rumeurs de départ de Galtier

Publié le , modifié le

Courtisé par des clubs européens, Christophe Galtier serait, à en croire les rumeurs, partant de l'AS Saint-Etienne en fin de saison. Une rumeur que Roland Romeyer, président du directoire, a tenu à démentir. Il a aussi avoué que l'ASSE pourrait être en léger déficit à la fin de la saison

"Ce sont des rumeurs totalement infondées. Chaque jour, je suis en relation étroite avec Christophe Galtier. Il est sous contrat jusqu'en 2016. Le club est fier d'avoir le même entraîneur depuis plus de cinq ans. Cette stabilité est la clé de notre projet sportif", a-t-il déclaré dans un entretien accordé au site internet du club stéphanois.

"La relation de confiance que Bernard Caïazzo (président du conseil de surveillance) et moi-même entretenons avec Christophe Galtier repose sur notre volonté commune de faire mieux chaque saison. Avec Christophe, nous sommes en réflexion permanente sur ce qu'il convient d'améliorer, dans les semaines qui viennent et la saison prochaine, pour que le club poursuive sa progression dans la continuité du travail mené depuis 2010", a poursuivi le dirigeant.

"Léger déficit en fin de saison"

 "Aujourd'hui, les moyens mis à la disposition du sportif, groupe professionnel et centre de formation réunis, représentent 80% de notre budget. Quand je parle des moyens, j'intègre aussi les outils de travail, notamment le centre d'entraînement de L'Etrat que nous avons acquis en 2012. Par exemple, nous avons totalement refait le terrain synthétique et investi dans une chambre de cryothérapie afin de favoriser la récupération de nos joueurs", a conclu M. Romeyer.

L'ASSE est actuellement 5e de la Ligue 1 de football après avoir terminé le championnat au 4e rang la saison dernière avec une qualification pour l'Europa league dont les Verts ont été éliminés en phase de poules. Ils sont également qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe de France où ils affronteront Boulogne (Nat. 3e div.) mardi. Par ailleurs, Roland Romeyer a confié que le club stéphanois pourrait être "en léger déficit en fin de saison pour la première fois depuis quatre ans car nous avons augmenté le budget pour le secteur professionnel et le centre de formation". "Mais c'est le prix à payer pour être ambitieux", a-t-il estimé.