Rolland Courbis
L'ancien entraîneur de Montpellier, Rolland Courbis | AFP - PASCAL GUYOT

Rolland Courbis quitte Montpellier

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Montpellier Rolland Courbis a remis sa démission au président délégué du Montpellier Hérault Sporting Club, Laurent Nicollin. A 62 ans, l'ancien coach de l'OM quitte donc le club languedocien, un peu plus de deux ans après son retour sur le banc des Champions de France 2012. "Les présidents Louis et Laurent Nicollin ont reçu ce jour la démission de Rolland Courbis. Ils en prennent bonne note et annonceront dimanche 27 décembre qui lui succédera au poste d'entraîeur du MHSC", indique le communiqué du club. Sur RTL, ce mercredi soir, Louis Nicollin a dit qu'il penchait "plutôt pour Pascal Baills, ancien défenseur du club et adjoint de l'ancien coach René Girard.

Il était écrit que Rolland Courbis ne terminerait pas la saison avec Montpellier. Usé, l'entraîneur du MHSC avouait dès mardi : "Je suis toujours en réflexion, même si, c'est vrai, la tendance est à un arrêt de ma part. C'est à 75% une réelle possibilité". C'est désormais une certitude. "Il faut savoir que j'ai failli ne pas reprendre la saison au mois d'août car je savais que tout était de plus en plus compliqué. Et après la défaite face à Monaco (2-3), et le scénario catastrophe qui va avec, en septembre dernier, c'est grâce à Laurent Nicollin que j'ai continué et que je ne suis pas parti. Sa façon de s'impliquer et de me soutenir me sont allés droit au coeur et m'ont boosté. Sans lui, je pense sincèrement qu'aujourd'hui, Montpellier serait dernier de Ligue 1".

Prunier en attendant Der Zakarian, ou Baills ?

Rolland Courbis avait fait son retour à Montpellier en décembre 2013, après une première pige entre 2007  et 2009. Il a conduit le MHSC à une surprenante 7e place lors de la saison 2014-15,  en dépit d'événements contraires, notamment l'inondation du stade de la Mosson  ou la blessure de son meneur Morgan Sanson en avril 2014. Mais Montpellier a débuté cette saison par une catastrophique série de 7  matches sans victoire, dont 6 défaites, fragilisant l'entraîneur et l'exposant  aux critiques de son président, Louis Nicollin. Les noms de William Prunier, entraîneur de la réserve du club, mais  également de l'entraîneur de Nantes Michel Der Zakarian, sont avancés par la  presse pour lui succéder.

Mais ce mercredi soir, Louis Nicollin, l'homme clef du club, a parlé d'un autre nom pour succéder à Courbis. "Laurent Blanc, m’a dit une fois qu’il fallait donner sa chance à Pascal Baills. C’est ce qu’on va faire." Ancien arrière latéral du club, international une fois (en 1991 contre l'Albanie), Baills était surtout l'entraîneur adjoint de René Girard lors de l'unique titre de champion de France du club, en 2012.