Emmanuel rivière, Monaco, Falcao
Emmanuel Rivière (à droite) et Radamel Falcao | VALERY HACHE / AFP

Rivière-Falcao à la fête, Monaco en tête

Publié le , modifié le

Auteurs de tous les buts de Monaco depuis le début de saison, Emmanuel Rivière et Radamel Falcao ont encore frappé pour offrir la victoire à l’ASM face à Bastia lors de la 7e journée de Ligue 1 (3-0). Ce 5e succès permet aux hommes de Claudio Ranieri, toujours invaincus, de reprendre le fauteuil de leader.

A Monaco, les talents sont abondants. Depuis le début de saison, deux d'entre eux crèvent l'écran. Auteurs des 13 buts de l'ASM en Ligue 1, Emmanuel Rivière et Radamel Falcao se partagent la lumière en Principauté. "Peut-être qu'on est dépendant de  Falcao et Rivière. Mais je suis satisfait s'ils marquent. Rivière a marqué. C'est un nouveau joueur. L'an dernier, ce n'était pas bon. Cette saison, oui, concédait Ranieri à la fin de la rencontre.  Quand les joueurs sont bons, tous les systèmes sont bons." Contre Bastia ce mercredi, fort de cette pensée, le technicien italien avait aligné d'entrée son duo en or. Bien lui en a pris. Si leur association avait couiné contre Toulouse lors de la 3e journée (0-0), elle avait fait exploser Montpellier une semaine plus tôt (4-1). Les Corses ont connu le même sort que les Héraultais. Hormis un retourné de Kurzawa qu’il a détourné d’une claquette somptueuse, Mickaël Landreau n’a vu que la doublette offensive asémiste. Et sans une grande performance de sa part, l'addition aurait été plus salée. Dès la 24e minute, l'ancien Nantais s'employait devant l'avant-centre français auteur d'une reprise à bout portant sur un centre de Raggi. 

Ils marquent tous les buts de Monaco

Mais sur leur deuxième duel, le portier du SCB s'inclinait. Lancé en profondeur par un James Rodriguez bon pied, bon oeil ce mercredi, Rivière résistait à Modesto et battait Landreau d'un ballon placé au ras du poteau droit (1-0, 40e). Deux minutes plus tard, le 3e gardien de l'équipe de France voyait ses filets trembler à nouveau. Autre recrue spécialisée dans l'orfèvrerie, Joao Moutinho déposait le cuir dans la course de Falcao. Dans les 18 mètres, le Colombien convertissait l'offrande d'une demi-volée imparable (2-0, 42e). Pour la première fois cette saison, le Tigre alliait efficacité et esthétisme.

Les hommes de Frédéric Hantz pouvait s'en mordre les doigts. Avant que les deux gâchettes Rouge et Blanche ne fasse parler la poudre, Khazri et Boudebouz avaient fait trembler l'arrière-garde du club du Rocher. Remis en cause à l'aube de cet opus 2013/2014, Subasic brillait dans la cage monégasque sur des frappes du Tunisien (19e). Et quand il ne faisait que repousser le danger, l'ancien Sochalien ne cadrait pas sa reprise (29e). Le scénario de la seconde période était le même. Dès le retour des vestiaires, Landreau s'envolait sur une frappe enroulée du gauche de l'ex serial buteur de l'Atletico Madrid, imité par Subasic sur une inspiration de Khazri. A la 88e minute, Rodriguez et Rivière se connectaient à nouveau. Et le dernier rempart corse s'interposait encore.

Falcao meilleur buteur devant Rivière

Mais il ne pouvait rien deux minutes plus tard sur une frappe à bout portant d'un Falcao opportuniste. Le tir contré de Fereira-Carasco échouait dans ses pieds. Comme face au PSG, l'OM ou Bordeaux, le Sud-Américain faisait étalage de son sang-froid redoutable dans la zone de vérité et concluait d'un extérieur du droit. Avec 7 réalisations, celui qui s'est révélé en Europe sous les couleurs du FC Porto mène grand train en tête du classement des buteurs devant son coéquipier (6 buts). Idem pour leur club au sommet de la Ligue 1. L'ASM reste invaincue et peut compter sur ses deux canonniers pour le rester quelques temps encore. 

Le classement de L1 (7e journée)

Jerome Carrere