Valenciennes Lille Bisevac Mavuba 10 2010
Duel aérien entre Bisevac et Mavuba | AFP - François Lo Presti

Réveil tardif dans le Nord

Publié le , modifié le

Dans le seul match de l'après-midi pour le compte de la 11e journée de Ligue 1, Valenciennes et Lille ont fait match nul (1-1). Marseille - Rennes et Monaco - Bordeaux reportés en raison des fortes pluies tombées sur le sud de la France, seul le match Montpellier - PSG, pour l'instant toujours programmé, se disputera ce soir à la Mosson.

Le changement d'heure n'a pas fait l'affaire des spectateurs. A Nungesser, dans un derby du Nord qui pouvait projeter Lille juste derrière le quinté de tête de la Ligue 1, le spectacle a mis bien longtemps à se mettre en place. Heureusement, la fin du match a largement relevé une sauce globalement peu gouteuse. Si les hommes de Rudy Garcia ont été les premiers à se montrer dangereux dans cette rencontre, ils ont dû attendre la 86e minute pour enfin trouver l'ouverture, sur un but contre son camp de Penneteau, qui voyait le ballon rebondir sur son dos avant d'entrer dans le but après un tir de Sow. Mais dans la foulée, son homologue lillois commettait à son tour une petite erreur, permettant à Pujol d'égaliser (88e). Après pratiquement tout un match sans grandes sensations, les deux équipes montaient donc en régime et Lille avait une nouvelle occasion de remporter la victoire, sur un corner mal repoussé, renvoyé dans le paquet pour Sow qui, de la tête, devançait la sortie de Penneteau mais le ballon heurtait la base du montant droit du but valenciennois. Et Angoua était le plus rapide pour dégager le ballon devant sa ligne. La chaleur était montée d'un gros cran, mais rien n'était plus marqué dans ce match. Du coup, ce derby du Nord laisse les deux opposants à une petite longueur d'écart en Ligue 1. Mais Lille a stoppé l'hémorragie après deux revers à Lyon et contre Marseille.

Réactions

Florent Balmont (milieu de terrain de Lille): "On mérite largement de gagner. On avait la mainmise. On fait le match pas parfait mais presque à l'extérieur. On ouvre le score. C'était presque le scénario parfait. Et au final, une petit erreur et ils égalisent. On est très frustrés. C'est comme une défaite. Sur les trois derniers matches, on fait des petites erreurs qui font qu'on stagne. Il faut s'appuyer sur cela. Pour franchir le palier, il faudra gommer ces petites erreurs".

David Ducourtioux (défenseur de Valenciennes): "Ca ne fait qu'un point et ce n'est pas vraiment satisfaisant. On a la prétention de jouer un peu. On n'a pas su le faire en raison de la qualité des Lillois. Je savais qu'on allait se battre jusqu'au bout. Il n'y a pas d'euphorie. C'est la frustration de n'avoir pas su imposer notre jeu. C'est la meilleure équipe contre laquelle nous avons joué. C'est un peu comme Barcelone, les latéraux jouent très très haut. C'est l'équipe qui produit le meilleur football du championnat".