Paul-Georges Ntep
Paul-Georges Ntep buteur à Nantes | AFP - JEAN-SEBASTIEN EVRARD

Rennes remporte le derby breton à Nantes et recolle au PSG

Publié le , modifié le

Nantes a bu la tasse à la Beaujoire lors de la venue de Rennes, dans le derby breton de la 5e journée de Ligue 1. Les Canaris se sont inclinés, sur un but de Ntep (67e) pour sa première titularisation, et un deuxième de Sio (89e). ils ont surtout joué en double infériorité numérique, puisque Adryan a été exclu à la 52e minute, avant Sigthorsson à la 78e minute. Grâce à cette quatrième victoire, les Rennais comptent un point de moins que le PSG, en haut du classement de la Ligue 1.

Le feuilleton Gourcuff ne semble pas perturber les Rennais. Le milieu de terrain international n'est pas encore dans l'effectif, mais les hommes de Philippe Montanier occupent, sans lui, la deuxième place de la Ligue 1 (à un point du PSG). Et c'est au terme d'un derby breton, qui plus est à Nantes, que les Rennais ont gagné leurs galons de dauphins. Une cerise sur le gâteau pour les supporteurs, un véritable calvaire pour les Canaris.

Ces derniers ont perdu pied en deuxième période. A la 52e minute, Adryan taclait Mexer une première fois, se relevait et taclait une deuxième fois le joueur du Mozambique, dont le vol plané était spectaculaire. Après avoir d'abord sorti le carton jaune de sa poche, l'arbitre changeait d'avis et plaçait le rouge devant les yeux du Nantais. Réduits à dix, les hommes de Michel Der Zakarian étaient de plus en plus malmenés. Et Paul-Georges Ntep en profitait pour trouver le chemin des filets, pour sa première titularisation de la saison (67e). La situation devenait impossible pour les locaux après un deuxième avertissement récolté par l'attaquant islandais Kolbeinn Sigthorsson (79e), laissant seulement 9 joueurs face aux Rennais.

En toute fin de match, Giovanni Sio doublait la mise pour parfaire le succès de Rennes (89e). Il s'agit du meilleur départ (4 victoires et une défaite) depuis 1950-51  pour les Rouge et Noir. S'ils battent Lille vendredi dans leur Roazhon Park, Rennes prendra la tête de la Ligue 1 pour la première fois depuis la 12e journée 2010/2011. Peut-être que la question de l'arrivée de Gourcuff sera alors réglée. Sinon, cet hypothétique transfert pourrait devenir une question aussi récurrente que celle liée au fait d'appeler ce match un derby breton ou un derby de l'Ouest...