Le Guingampais Jimmy Briand
Meilleur passeur en activité en Ligue 1, Jimmy Briand est l'atout numéro 1 de l'attaque guingampaise. | AFP - LOIC VENANCE

Rennes-Guingamp, un derby breton pour deux mauvais voyageurs

Publié le , modifié le

En ouverture de la 8e journée de Ligue 1, le derby breton entre Rennes et Guingamp (20h45) peut offrir au vainqueur une jolie place dans le Top 10. Mais entre des Rennais qui sont intraitables à domicile (3 matches et 3 victoires) mais privés de Yoann Gourcuff, et des Guingampais qui dégringolent et restent sur deux défaites à l'extérieur, le duel promet.

Pour les Guingampais, aller à Rennes est le deuxième plus court déplacement de leur saison. 134km au lieu de 112km pour se rendre à Lorient. Au-delà de ces considérations géographiques, les joueurs d'Antoine Kombouaré ont tout intérêt à penser qu'ils ne jouent pas hors de leur base. Car depuis qu'ils ont occupé la première place du classement de Ligue 1 en début de saison, ils glissent petit à petit vers le milieu de tableau, mais surtout, ils ne gagnent plus à l'extérieur. Après la défaite à Toulouse et celle à Bastia, ils aimeraient interrompre cette spirale, alors qu'ils avaient bâti leur excellente entame loin de chez eux (nul à Monaco, victoire à Nancy).

Mais si court soit le voyage, le Roazhon Park de Rennes ne fait pas de cadeaux. Nancy, Caen et l'OM se sont successivement cassés les dents dans ce stade, en encaissant à chaque fois au moins deux buts, alors que la formation de Christian Gourcuff voyage encore plus mal que son voisin (un seul point récolté en quatre déplacements). C'est la première fois depuis 21 ans que le club débute aussi bien dans son stade. Fessés à Dijon (3-0), les Rennais veulent réagir, mais ils devront le faire sans Yoann Gourcuff, de nouveau blessé aux ischio-jambiers, alors qu'il retrouvait peu à peu de son importance dans le jeu. "C'est embêtant à plus d'un titre", a dit Gourcuff père. "Ça va encore retarder son retour physique au meilleur niveau, c'est l'enchaînement des matches et des entraînements qui doit lui permettre de se réhabiliter. C'est une toute petite lésion, mais quand même embêtante".

L'an dernier, ici-même, l'En Avant avait infligé une petite correction aux Rennais (3-0) avec trois passes décisives de Thibaut Giresse. Il y aura donc de la revanche dans l'air entre les deux clubs.