Rennes danzé mangane
Rennes confirme son potentiel | AFP - DAMIEN MEYER

Rennes et Saint-Etienne en mode chasseur

Publié le , modifié le

Le Stade Rennais, qui reçoit Lyon, et les Verts, qui accueillent Lorient, veulent reprendre leur marche en avant après trois semaines compliquées. Un succès permettrait même aux Bretons de repasser devant le leader Brest qui joue dimanche à Lille. Après sa belle victoire contre l'Ajax, Auxerre tentera de confirmer son regain de forme à Sochaux. Autres rencontres: Bordeaux/Valenciennes et Arlas-Avignon/Caen.

Après un très bon début de saison suivi d'une période plus délicate, Rennais et Stéphanois vont tenter de se relancer dans cette Ligue 1 toujours aussi indécise. Leaders il y a deux journées, les Rouge et Noir ont perdu la tête face à Montpellier (0-1) avant de voir leur déplacement à Marseille remis à cause de la pluie dimanche dernier. Les Foréziens, de leur côté, étaient premiers il y a un mois, avant de coincer lorsque certains observateurs ont commencé à parler de qualification en Ligue des champions (défaites à Nice et à Brest et match nul face à Caen). Le Stade et l'ASSE n'ont donc pas le choix: il faut gagner ce samedi pour rester parmi les meilleures équipes du championnat. La tâche pourrait sembler plus facile pour Saint-Etienne –opposé à Lorient- que pour Rennes devant Lyon.

Mais le niveau affiché par l'OL depuis le début de saison –et encore ces derniers jours (succès heureux (2-1) face à Sochaux, défaite à Benfica) contredit ce préjugé. Friables en défense, intermittents dans le jeu, manquant de tauliers en forme (Cris, Gourcuff, Lisandro) et privés de Toulalan, le régulateur des dernières saisons dans l'entrejeu, les Gones naviguent à vue depuis trois mois. Malgré les demandes répétées de démission de Claude Puel par une grosse partie des supporters, le président Aulas a renouvelé sa confiance à l'ancien coach de Lille. Pour le meilleur ou pour le pire (une non qualification en C1 serait préjudiciable financièrement alors que le chantier du nouveau stade n'est toujours pas sur les rails). Un échec en Bretagne reposerait clairement le problème mais le septuple champion de France préfère minimiser l'affaire. 

Mangane et Leroy absents

Lyon compte sur le retour de Jeremy Toulalan pour stabiliser une équipe souvent coupée en deux. L'ancien Nantais a repris l'entraînement avec ballon cette semaine après avoir été indisponible deux semaines pour une fracture au 5e métatarse à un pied et pourrait faire partie du groupe. En revanche, Claude Puel déplore toujours l'absence de l'attaquant Lisandro Lopez, en soins pour une blessure à un mollet qu'il s'est donnée vendredi dernier. "Il a passé une IRM qui démontre une bonne évolution pour son mollet avec une lésion pratiquement cicatrisée", a notamment précisé Puel. L'arrière gauche Aly Cissokho est toujours indisponible pour une blessure derrière la cuisse droite. Enfin, Cesar Delgado (cuisse) est toujours en reprise.

A Rennes aussi quelques cadres manqueront à l'appel. En raison du report de leur match à Marseille le week-end dernier, c'est en effet contre Lyon que Jean-Armel Kana-Biyic, Kader Mangane et Jérôme Leroy devront purger leur suspension: soit la défense centrale habituelle, plus un de ses principaux créateurs. Une incertitude concerne toutefois Mangane, car le Stade Rennais n'excluait pas de faire appel vendredi de sa suspension (carton rouge reçu contre Montpellier), confirmé par la commission de discipline de la Ligue alors que le comité de visionnage avait prôné la grâce.

Saint-Etienne sera également privé de deux éléments clefs de son bel été dans son duel avec Lorient. Le défenseur Albin Ebondo, suspendu, et le milieu de terrain Blaise Matuidi, victime d'une lésion musculaire aux adducteurs, manqueront. En revanche, Joshua Guilavogui, qui a soigné son entorse à une cheville, est de retour dans le groupe et devrait retrouver aussitôt une place de titulaire au milieu, aux côtés de Laurent Battles et Christophe Landrin. Derrière, c'est le jeune Loris Néry qui palliera l'absence d'Albin Ebondo sur le côté droit, tandis que Sylvain Monsoreau est de retour après son forfait à Brest. Du côté des Merlus, Christian Gourcuff devrait pouvoir compter sur le retour, au moins dans son groupe, de Jérémy Morel, absent depuis cinq semaines (entorse d'un genou). Mais il devra se passer de Bruno Ecuele-Manga suspendu, d'où une charnière centrale probable Romao-Bourillon. Logiquement, Coquelin pourrait retrouver une place au milieu aux côtés de Mvuemba, avec Amalfitano sur le côté droit.

Bordeaux se méfie

Confronté à Valenciennes quelques jours après avoir ramené un match nul heureux (2-2) de Monaco, le FCGB déplore de nouveau l'absence de Marc Planus. Le défenseur central qui s'entraîne pourtant normalement avec ses équipiers, ne jouera pas samedi. En revanche, son partenaire de la défense, Michaël Ciani, qui a purgé son match de suspension mardi à Monaco, sera opérationnel. L'ex-Lorientais devrait une nouvelle fois être associé au Brésilien Fernando. A VA, Philippe Montanier ne devrait disposer que d'un seul attaquant, Grégory Pujol, car Vincent Aboubakar ne s'est pas entraîné depuis le début de semaine (douleurs à une hanche, au dos et aux adducteurs). Conjugué à l'absence pour encore quatre semaines de Mamadou Samassa, cela pourrait précipiter le retour dans le groupe du milieu offensif Mathieu Dossevi, qui a repris avec le groupe cette semaine.

Sochaux, qui reste sur trois défaites de rang, espère redresser la barre à domicile face à Auxerre, héros européen de la semaine. Indisponibles en début de semaine, Damien Perquis (mollet), Ryad Boudebouz (tendon d'Achille) et Jérémie Bréchet (cheville) devraient cependant être opérationnels. Suspendus contre Lyon le week-end dernier, Kevin Anin et Modibo Maïga sont quant à eux de retour. L'entraîneur Francis Gillot purgera en tribune le dernier de ses quatre matches de suspension. Le capitaine auxerrois Benoît Pedretti, qui a ressenti des douleurs pubiennes à l'issue du match contre Amsterdam, a été annoncé forfait par son entraîneur Jean Fernandez et devrait être remplacé par Kamel Chafni. Le défenseur latéral droit Cédric Hengbart, se plaignait pour sa part d'un problème à une cuisse. Il sera remplacé par Dariusz Dudka. En revanche, Fernandez récupérera deux joueurs suspendus l'attaquant Dennis Oliech et le défenseur central Jean-Pascal Mignot.

Dernier match de samedi, Arles-Avignon/Caen. Le club provençal est toujours à la recherche d'une première victoire. L'entraîneur Faruk Hadzibegic ne pourra pas bouleverser sa formation car l'infirmerie reste bien garnie, seul Camel Mériem étant susceptible de rentrer. Kermorgant (aponévrose) et Abenzoar (adducteurs) sont en phase de reprise. L'entraîneur normand Franck Dumas devra se passer en défense des services de Grégory Tafforeau, blessé à une cuisse contre Nancy, mais enregistre le retour en charnière centrale de Thomas Heurtaux, forfait (cheville) contre les Lorrains. Au milieu, il devra composer avec la suspension de Romain Hamouma. Dumas espère pouvoir compter sur Benjamin Nivet, automatiquement suspendu face à Nancy après son carton rouge récolté en Coupe de la Ligue à Lille (1-4).