Benjamin Andre (Rennes-Ajaccio)
A l'image de Benjamin Andre, Rennes a dû s'employer face à Ajaccio | JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Rennes-Ajaccio: La belle opération du Stade Rennais

Publié le , modifié le

Longtemps tenu en échec par le Gazélec Ajaccio, le Stade Rennais a dû attendre les arrêts de jeu pour prendre l'avantage et l'emporter (1-0) sur la pelouse du Roazhon Park pour la première sortie de Rolland Courbis. Incapable de gagner à domicile depuis le 29 août en Ligue 1, Rennes fait la belle opération en grimpant sur le podium provisoire. De son côté, Ajaccio peut être déçu après avoir tenu le point du nul pendant 90 minutes.

Une belle opération et une fin de match cruelle, voilà comment le Rennes-Ajaccio, match inaugural de la 22e journée de Ligue 1, peut être résumé. Si Rennes est ce soir 3e de Ligue 1, Ajaccio est sans doute très déçu. Car les Corses ont longtemps pensé pouvoir ramener un point de Bretagne avant que Filippi ne marque contre son camp dans les toutes dernières minutes de la partie. Un but qui met fin à une incroyable série de 12 matches sans défaite du "Gaz'" en championnat (14 toutes compétitions confondues) et qui met les joueurs de Thierry Laurey sous la pression des adversaires pour le maintien avant la suite de cette journée. Dans le camp d'en face, Rolland Courbis a le sourire. Arrivé en remplacement de Philippe Montanier, le coach méridional réussit son entrée et va sûrement se donner de l'air alors que les conditions du limogeage de son prédécesseur ont fait parler du côté de Rennes.

Le coup de pouce de Filippi

Car si Rennes a eu "besoin" d'un but contre son camp adverse pour prendre l'avantage et l'emporter, c'est que ses attaquants ont brillé par leur maladresse incroyable. Alignée dans un 4-1-4-1 étonnant mais offensif, la formation bretonne s'est créé des situations intéressantes tout au long de la partie sans pouvoir conclure, que ce soit par des défenseurs (Danzé, Mbengue) ou ses joueurs offensifs (Sio, Ntep, Quintero, Dembélé). Clément Maury​, le portier corse, a réalisé un match fantastique alors qu'Ajaccio s'est, il est vrai, montré peu dangereux sur le but de Costil. Avec cette victoire, Rennes est désormais plus que jamais un candidat à l'Europe.