Renato Sanches, Ikoné et Bamba (Lille) positifs au coronavirus

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Renato Sanches et Jonathan Ikoné
Renato Sanches et Jonathan Ikoné | FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

En marge du match amical face à Mouscron (victoire 2-1) samedi, l'entraîneur du LOSC Christophe Galtier a annoncé que trois joueurs du club avaient contracté le coronavirus. "Sanches, Bamba, et Ikoné ont été rattrapés par la patrouille, c'est à dire rattrapés par le Covid-19" a affirmé le technicien lillois lors de la conférence de presse d'après-match.

On sait désormais pourquoi trois des sept joueurs du LOSC absents pour le match amical face à Mouscron (victoire 2-1) n'ont pas fait le voyage. Christophe Galtier a annoncé en conférence de presse d'après-match que Renato Sanches, Jonathan Ikoné et Jonathan Bamba ont été testés positifs au Covid-19 lors de la semaine de repos du 6 au 13 juillet derniers.

"Des tests ont été faits lundi à la reprise, après la coupure de huit jours, et ils ont contracté le virus. Ils sont chez eux isolés, les joueurs vont bien mais on attend de voir les prochains tests", a expliqué le technicien nordiste."Renato (le premier qui a connu des symptômes) est au Portugal. Il doit subir deux tests négatifs pour avoir l'autorisation de voyagerQuant aux deux Jonathan (Bamba et Ikoné), ils sont en France et ils vont reprendre rapidement avec l'effectif, probablement ce lundi (mais sans test)", a-t-il également ajouté.

"A l'Etat d'être ferme. Chez nous il faut interdire [...] Sinon, on ne pourra pas éviter une deuxième vague."

Le technicien a par ailleurs raillé la politique sanitaire mise en place en France, alors que la menace d'une deuxième vague est possible. "Continuons à nous comporter comme nous le faisons et nous allons confiner à nouveau et ce sera le grand bordel, a-t-il déploré. A l'Etat d'être ferme. Chez nous il faut interdire. Il ne faut pas préconiser, il faut interdire. Si on continue comme ça, on ne pourra pas éviter une deuxième vague et ce sera compliqué pour tout le monde", s'est même emporté Christophe Galtier. 

Avec AFP

France tv sport francetvsport