garde rémi logo ol montage
Rémi Garde | AFP/

Rémi Garde: "J'espérais cette réaction"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Lyon, Rémi Garde, s'est félicité devant la presse de la victoire "méritée" de ses joueurs sur Auxerre (3-0), dimanche au stade Abbé-Deschamps, une "réaction" qu'il espérait, même s'il reconnaît le score flatteur.

Q: Rémi Garde, cette victoire est-elle la réaction attendue?
R: "Oui. J'espérais cette réaction après la période délicate que nous avons connue en championnat et en Ligue des Champions. Nous avions envie de réagir collectivement et le groupe a su le faire".

Q: Le score reflète-t-il vraiment la physionomie du match?
R: "C'est peut-être un peu sévère pour Auxerre, mais je pense quand même que la victoire est méritée sur l'ensemble du match".

Q: Nous avons vu un grand Lisandro. Qu'en pensez-vous?
R: "Nous avons vu un Lisandro efficace et qui a su guider l'équipe vers la victoire. Ce n'est pas le grand Lisandro. Il en est encore loin. Il a encore besoin de travailler. Il le sait. Après trois mois sans jouer, on ne retrouve pas toutes ses qualités d'un coup et on ne peut enchaîner les matches aussi facilement. Il faut retrouver ses jambes et les automatismes sur le terrain. Quand on a le mental qu'il a, on n'est pas surpris de voir ce qu'il parvient à réaliser même quand il n'est pas à 100%".

Q: Les Auxerrois ne retiennent que les deux penalties oubliés. Et vous, qu'en pensez-vous?
R: "Je n'ai pas vu les images mais peut-être qu'il y a un ou deux penalties. J'ai envie de dire que les rôles s'inversent. J'avais le même sentiment de frustration mardi contre l'Ajax en pensant qu'Ederson méritait un penalty. Celui-là était aussi très important. Je n'ai pas grand chose à dire d'autre mais je pense que sur l'ensemble du match, j'avais le sentiment que même avec le penalty ou une égalisation éventuelle, l'équipe était bien et que nous serions allés chercher ce que nous voulions".

Q: Gomis et Gourcuff avaient-ils besoin de souffler?

R: "L'équipe avait besoin de fraîcheur, un peu. Ceux qui sont entrés ont apporté ce que j'attendais. La saison est longue. Tout le monde a son mot à dire et sa chance à jouer. Bafé a été très important dans le début de saison. Il a eu parfois l'efficacité qui nous a permis d'être là où nous en sommes aujourd'hui. En ce moment, c'était un peu plus dur pour lui mais rien n'est définitif".

Q: Cette victoire vous rassure-t-elle?
R: "Je n'ai pas dit que j'étais inquiet mais j'étais préoccupé, comme les joueurs je pense, quand on perd les matches. Je suis très content de voir ce groupe réagir collectivement contre Auxerre".

Q: Les performances de joueurs comme Bastos ou Lisandro changent-elles tout?
R: "Deux choses changent les matches, ce sont l'état d'esprit collectif que les joueurs mettent et les individualités offensives quand elles ont la réussite. On le sait depuis longtemps et notamment depuis le début de saison, quand des joueurs comme eux ont la réussite, cela tire le groupe vers le haut, c'est certain".

AFP