Franck Signorino Reims Florian Thauvin Marseille
Franck Signorino (Reims) face à Florian Thauvin (Marseille) | BORIS HORVAT / AFP

Reims peut doubler l'OM

Publié le , modifié le

Le Stade de Reims, seulement un point derrière Marseille au classement, peut passer devant l'OM en cas de succès lors du match avancé de la 29e journée de Ligue 1. Entre deux équipes au passé prestigieux, l'avantage pourrait pencher en faveur de Rémois en plein essor. A contrario, les Phocéens sont en plein doute et doivent à tout prix éviter une troisième défaite de rang qui les plongerait dans la sinistrose.

Peut-on être et avoir été ? C'est la question que peuvent légitiment se poser le Stade de Reims et l'Olympique de Marseille, deux clubs qui ont dominé le foot français à des époques distinctes mais qui se rejoignent aujourd'hui dans une course après leur glorieux passé. Séparés seulement d'un point au classement, Champenois et Phocéens font cause commune mais leurs dynamiques ont plutôt pris des courbes différentes ces dernières semaines. Alors que Reims, avec un budget limité, constitue déjà l'équipe surprise de la saison, l'OM est à la peine. Sa récente défaite à domicile face à Nice (0-1) a relégué les hommes de José Anigo à neuf points de Lille dans la course à la 3e place qualificative pour la Ligue des Champions. Un écart impossible à combler ? 

"Est-ce qu'on reste optimiste pour la suite ? Oui, on va le rester et se battre jusqu'au bout, parce qu'on ne peut pas faire autrement", prévient Vincent Labrune. "On a très largement hypothéqué notre saison sur la première partie", explique le président marseillais. "Maintenant, on s'est fixé un calendrier très précis d'écart avec le podium chaque mois. Je vous rappelle que l'on avait onze points de retard à la trêve sur Lille qui était alors troisième. Nous ferons un point à la fin du mois de mars. On verra alors quelles sont nos chances pour accrocher le podium. On a quatre matches d'ici la fin du mois..."

Reims largement devant dans les confrontations directes

Pour entamer la phase de reconquête, l'OM pourra compter sur un effectif au complet pour le déplacement à Reims. Suspendu lors de la défaite face à Nice, l'attaquant international André-Pierre Gignac fera ainsi son retour. Marseille aura certainement besoin de son meilleur atout offensif pour terrasser l'une de ses plus sérieuses bêtes noires en championnat de France. Le Stade de Reims est en effet l'un des seuls clubs à présenter un bilan positif face à l'ogre olympien : 28 victoires en 53 matches, pour seulement 11 nuls et 14 défaites (94 buts pour, 55 contre). Une supériorité qui s'explique par la mainmise des Rémois dans les années 50-60 puis à leur disparition au niveau inférieur quand Marseille a commencé a dominé l'élite, ce qui a empêché un rééquilibrage de la balance.

Côté infirmerie à Reims, les feux sont également au vert. Souffrant d'une lésion osseuse à un pied, Floyd Ayité, forfait à Toulouse samedi dernier, s'est entraîné normalement et pourrait postuler à une place dans  le onze de départ. Kossi Agassa, remis d'une blessure à un genou, devrait retrouver sa place de gardien titulaire.

Julien Lamotte