Franck Passi au milieu de ses hommes à l'entraînement
Franck Passi au milieu de ses hommes à l'entraînement | BORIS HORVAT / AFP

Reims-OM: Passi, des choix forts ?

Publié le , modifié le

Ce dimanche face à Reims, Franck Passi va diriger son premier match en tant qu’entraîneur numéro un de l’Olympique de Marseille. L’heure pour lui de faire des choix forts ou de s’inscrire dans la continuité de Marcelo Bielsa ?

« Franck Passi est un garçon remarquable. ». Le compliment est venu de Vincent Labrune, jeudi en conférence de presse. Le président de l’OM a insisté sur la confiance que l’état-major marseillais ressent à l’égard de son entraîneur intérimaire. Un entraîneur qui a côtoyé Marcelo Bielsa pendant plus d’un an au quotidien et qui a pu donc s’imprégner du projet de jeu de l’Argentin. Va-t-il pour autant suivre à la lettre les principes de jeu « Loco » de Bielsa ou mettra-t-il sa patte sur l’équipe dès ce dimanche ?

Nkoulou, le retour

La semaine dernière, Bielsa avait choisi d’aligner son équipe dans un traditionnel 4-2-3-1 avec Sparagna et Rekik en défense centrale pour pallier l’absence de Nicolas Nkoulou. Plus suspendu, le Camerounais va faire son retour dans le onze olympien. Selon toute vraisemblance le jeune Sparagna fera les frais de ce retour mais Rekik n’a pas apporté toutes les garanties, notamment dans la relance. Revenu dans le groupe, Doria espère profiter du départ de Bielsa. Le voir titulaire serait néanmoins une énorme surprise.

Sur les côtés, Dja Djédjé peut craindre la concurrence de Manquillo alors que Mendy est plus tranquille. La performance impressionnante de Mario Lemina le weekend dernier lui assure d’ores et déjà une place de titulaire. Diaby et Diarra toujours en phase de reprise, Romao conservera sa place. Le secteur offensif est en revanche soumis à plus d’interrogations.

Sarr titulaire ?

C’est peu dire que le trio Thauvin-Barrada-Alessandrini n’a pas brillé face à Caen. Bien que l’Olympique de Marseille s'est procuré de nombreuses occasions, les trois ont fait preuve d’une surprenante médiocrité dans leurs choix. Et si Bouna Sarr et Georges-Kevin Nkoudou faisaient leur entrée dans le onze marseillais pour le déplacement en terres champenoises ? Le premier cité a été intéressant face à Caen. Reste Lucas Ocampos, l’un des choix forts de Marcelo Bielsa qui postule toujours à une place sur un côté. Face à la pauvreté de la concurrence, Michy Batshuayi semble à l’abri. Le Belge aura tout intérêt à ouvrir son compteur but pour lancer sa saison et celle de l’Olympique de Marseille.