Reims flambe, Sochaux garde espoir

Reims flambe, Sochaux garde espoir

Publié le , modifié le

Reims n’en finit plus d’épater la Ligue 1. Les Champenois se sont imposés 3-1 sur Valenciennes et confirment qu’il faudra compter sur eux pour la course à l’Europe. Sochaux, grâce notamment à Jordan Ayew, continue d’entretenir la flamme.

Tube de l’été, puis de l’hiver, Reims est décidément l’équipe en vogue derrière les gros budgets de Ligue 1. Solidement installés à la 6e place du classement, les Rémois se permettent même de mettre la pression sur Lyon, Marseille ou même Lille. Face à Valenciennes, les joueurs d’Hubert Dupont n’ont pas fait de détail. Deux buts en première période de De Préville et d’Oniangué et l’affaire était déjà emballée. Gaétan Charbonnier, entré quelques secondes plus tôt creuse même un peu plus l’écart à la 77e minute avant que Dossevi ne réduise le score dans les dernières minutes. Où s’arrêtera Reims ? En cas de défaite de l’OM demain à Paris, les Rémois seront à un point de la cinquième place et au pire à cinq de la quatrième. Bluffant.

La flamme sochalienne brûle toujours

Face à un Bordeaux plus que jamais inconstant, l’occasion était belle pour Sochaux et les Doubistes l’ont saisie. Profitant des errances d’une défense girondine aux abois à l'image de Carrasso fautif sur le deuxième but, les joueurs d'Hervé Renard ont inscrit deux buts par Jordan Ayew et Cédric Bakambu. La jeunesse sochalienne au pouvoir. Avec les trois points de la victoire, Sochaux revient à égalité avec Valenciennes et maintient l'écart de cinq points avec Evian Thonon-Gaillard. Bordeaux dit au revoir à l'Europe.

Devant Sochaux, Nice battu par Toulouse (0-2) à domicile n'est pas encore assuré du maintien malgré ses huit points d'avance sur la zone rouge. Nerveux et réduits à 10, les Niçois n'ont rien pu faire face à une équipe haut-garonnaise plutôt inspirée. Eden Ben Basat a inscrit le 600e but de l'ère Sadran et Wissan Ben Yedder a clôt la marque dans les arrêts de jeu. Nice doit faire attention. C'est aussi le cas pour Rennes. Les joueurs de Philippe Montanier ont chuté pour la deuxième fois de la saison face à Guingamp. Camouflet terrible pour les supporteurs rennais. Les coéquipiers de Romain Danzé sont à égalité avec Nice et sont loin d'être confiants à l'amorce de la dernière ligne droite de la saison.

Dans l'ultime match de la soirée, Lorient et Bastia se sont neutralisés 1-1, confirmant leur statut d'équipe de milieu de tableau.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot