Réduit à dix, Paris s'impose contre Angers

Réduit à dix, Paris s'impose contre Angers

Publié le , modifié le

Paris a remporté son match en avance de la 31e journée de Ligue 1 contre Angers (2-1). Kylian Mbappé a inscrit un doublé pour donner la victoire au PSG, privé de Thiago Motta dès le premier quart d'heure. Angers a poussé en fin de match, mais n'a pu revenir au score.

Drôle de mercredi après-midi ! Au lieu de l'habituel cours de musique ou entraînement de judo des enfants, un PSG-Angers. Cet horaire original s'explique facilement. En prévision de la finale de la Coupe de la Ligue, samedi 31 mars, les matches de Ligue 1 de Paris et Monaco ont été déplacés. Si celui de l'ASM a été retardé au 4 avril, celui du PSG a été avancé à leur demande. Cela n'a pas perturbé les Parisiens, vainqueurs 2-1, exception faite de Thiago Motta, expulsé dès le premier quart d'heure. 

Mbappé roi de la fête

Pour le jour des enfants, Kylian Mbappé a été à la hauteur de son statut de jeune prodige. L'attaquant parisien a ouvert le score à la 12e minute, trompant Ludovic Butelle en finesse sur une ouverture superbe de Julian Draxler. Mbappé a récidivé un quart d'heure plus tard. Thiago Silva pour Layvin Kurzawa sur le côté gauche, centre en retrait du latéral pour la reprise au sol de Mbappé (26e, 2-0). Il a ensuite eu le triplé à portée de main, sur un rush solitaire dans la surface (78e) puis d'une frappe sur la transversale (83e). Décidé à être le seul héros du match, Mbappé a même privé involontairement son équipe d'un but, en repoussant lui-même la frappe d'Angel Di Maria devant la cage d'Angers. 

 

Motta sèche les cours 

Les bons points pour Kylian Mbappé, les mauvais pour Thiago Motta. Souvent, le milieu de terrain se cramponne à ses adversaires. Aujourd'hui, il a pris l'expression au pied de la lettre en chatouillant l'estomac de Romain Thomas, au sol, avec ses chaussures. Un geste immédiatement réprimandé par Sébastien Desiage, l'arbitre de la rencontre (16e). Revenu deux matches plus tôt d'une longue convalescence, l'Italien va retrouver les tribunes. 

Toko Ekambi pour réveiller Angers

Longtemps, l'infériorité numérique n'a pas gêné les Parisiens. Dominateurs, ils ont doublé leur avantage et gaspillé plusieurs occasions. Mais à l'approche du dernier quart d'heure, un logique coup de mou s'est fait sentir. Angers a profité des difficultés physiques des Parisiens pour relancer le match. Lancé en profondeur dans la surface, Karl Toko Ekambi a inscrit son 15e but de la saison d'une frappe du droit au premier poteau (75e). Les Angevins ont senti le coup, poussé mais buté sur Kevin Trapp. Souvent maladroit aujourd'hui, le portier a su être décisif pour repousser l'ultime tentative de Toko Ekambi (90e), trop seul au second poteau. 

Paris prend 17 points d'avance sur Monaco en tête de la Ligue 1 avant d'affronter Nice ce week-end. Angers recevra Caen. 

Hugo Monier @hgo_mon