Recours rejeté pour les fans de L'OL

Publié le , modifié le

Les recours de l'OL contre l'interdiction faite à ses supporteurs de se déplacer pour le derby Saint-Etienne-Lyon, dimanche prochain au stade Geoffroy-Guichard, ont été rejetés vendredi par le Conseil d'Etat.

Saisie en référé, la haute juridiction a confirmé l'arrêté ministériel du  30 octobre interdisant tout déplacement "individuel ou collectif" de  supporteurs lyonnais en direction de Saint-Etienne le jour du match. Par ailleurs, le Conseil d'Etat a validé en appel l'arrêté de la préfète de  la Loire, pris le 22 octobre, interdisant l'accès au stade et à ses abords aux  supporteurs. Le tribunal administratif de Lyon avait rendu une décision  semblable mercredi. 

Les juges n'invalident l'arrêté préfectoral que sur un point: il ne peut  plus s'appliquer "à toute personne appartenant à une association de supporteurs  de l'OL", notion jugée trop large, mais à tous ceux qui viennent effectivement  soutenir leur club. Le Conseil d'Etat, dans ses motivations, rappelle les "incidents d'une  gravité croissante" ayant opposé en 2013 les supporteurs des deux clubs, ainsi  que le "climat de représailles mutuelles" entre les "ultras" lyonnais et  stéphanois. La préfecture du Rhône a autorisé dimanche un rassemblement de supporteurs  de l'OL à partir de 14H00 sur la place Bellecour, en centre-ville. Ils  défileront ensuite jusqu'au stade de Gerland, sous étroite surveillance  policière.

AFP