Ibrahimovic
Zlatan Ibrahimovic, meilleur marqueur de l'histoire du PSG | AFP

Record d'Ibrahimovic et grand huit du PSG face à l'OM

Publié le , modifié le

Mené au score par une équipe de l'Olympique de Marseille très remuante, le Paris Saint-Germain a finalement remporté un huitième match d'affilée (2-1) face à l'OM, lors du dernier duel de la 9e journée de L1. Zlatan Ibrahimovic qui a marqué les deux buts parisiens sur pénalty (en trois minutes), est devenu le meilleur buteur de l'histoire du PSG avec 110 buts, dépassant d'une unité Pedro Miguel Pauleta. L'OM aurait pourtant pu revenir au score si Trapp n'avait pas arrêté un pénalty de Barrada… Au classement, le PSG conforte sa place de leader avec cinq points d'avance sur Angers, alors que Marseille reste englué à la 16e place.

Invaincu face à Marseille depuis huit rencontres après surtout sept succès d'affilée, le PSG, solide leader, abordait cette rencontre à domicile sans guère de pression. Le temps où l'OM pouvait encore espérer rivaliser avec le club parisien et ses nombreux joueurs de classe internationale semble bel et bien révolu. Pourtant, les Phocéens très remuant, bousculaient énormément leurs adversaires en début de rencontre. Signe de cette domination, Matuidi était le joueur parisien ayant touché le moins le ballon lors des 20 premières minutes, alors que les vifs attaquants marseillais trouvaient de bons espaces. Le Parc des Princes a même retenu son souffle lorsque Motta a touché de la main le cuir, juste en dehors de la surface…

Laurent Blanc commençait à s'impatienter sur son banc, et ses joueurs réagissaient aussitôt en jouant plus haut. Après avoir tenté deux frappes molles quelques minutes plus tôt, Ibrahimovic voyait un nouveau tir d'abord repoussé par Nkoulou, puis sur une nouvelle reprise du géant suédois, c'était au tour de Mandanda de s'interposer (23e). Les joueurs locaux reprenaient rapidement leurs aises, et Di Maria se retrouvaient souvent en position de tir. Mais alors que le PSG semblait reprendre du poil de la bête, l'OM ouvrait finalement la marque sur un centre au millimètre de Barrada qui trouvait la tête salvatrice de Batshuayi (0-1, 30e).

Ibrahimovic marque l'histoire du PSG 

Ibrahimovic dépasse Pauleta
Ibrahimovic dépasse Pauleta

Curieusement, les hommes de Michel reculaient et sur une mauvaise passe en retrait de Matchuayi, Mandanda venait au contact d'Ibrahimovic dans la surface, provoquant un pénalty. Le Suédois se faisait justice, égalant au passage le record de 109 buts Pedro Miguel Pauleta au PSG (1-1, 41e). L'OM accusait le coup, et deux minutes plus tard, l'arbitre M. Bastien jouait encore du sifflet en signalant un nouveau pénalty sur une main de Rolando. "Ibra" transformait le pénalty mais devait le retirer après que Cavani et Aurier sont rentrés trop tôt dans la surface… Cela ne dérangeait absolument pas le N.10 parisien qui trompait de nouveau le portier marseillais (2-1, 44e), pour devenir cette fois, le seul meilleur buteur de l'histoire du PSG.

Le scénario était cruel pour les Phocéens, mais leur entraineur avait semble-t-il trouvé les mots pour les relancer, et surtout les replacer d'un cran plus haut. A la 54e minute, c'était au tour de l'OM de se procurer un pénalty, Aurier commettant une faute sur Barrada. Mais ce dernier perdait son duel face à Trapp qui repoussait son tir tiré à mi-hauteur (55e). Les coéquipiers de Thiago Silva maintenaient la pression, Aurier sur une tête piquée (68e), puis Matuidi sur une frappe lointaine (70e) donnant du fil à retordre à Mandanda. Le capitaine de l'OM s'illustrait surtout en sortant une reprise à bout portant de Pastore (78e), entré en jeu peu avant à la place d'Ibrahimovic. Sur un contre de l'OM, Ocampos servait Cabella en retrait mais Trapp veillait au grain, et scellait la 8e victoire parisienne face à la formation marseillaise.

Romain Bonte