Claudio Ranieri (Inter Milan)
Claudio Ranieri | AFP - OLIVIER MORIN

Ranieri pas sûr de rester à Monaco

Publié le , modifié le

Alors que les rumeurs ne cessent d'enfler concernant le staff de l'AS.Monaco pour la saison prochaine, l'actuel coach Claudio Ranieri ne s'est pas échappé sur la question affirmant lundi lors d'une conférence de presse qu'il "ne savait pas s'il entraînerait Monaco la saison prochaine", en ne s'attardant pas toutefois sur les différents noms d'entraîneurs qui circulent pour éventuellement lui succéder.

En réponse à une question pour savoir s'il n'était pas trop difficile de manager des joueurs susceptibles de ne pas être Monégasques la saison prochaine, Ranieri a simplement répondu: "Je ne sais pas non plus si je serai entraîneur de Monaco la saison prochaine".

Auparavant, l'entraîneur italien avait réagi de façon originale à une remarque comparant la différence d'impact sur les équipes de Monaco et du Paris SG des absences de Falcao et Ibrahimovic, en répondant: "Mais à Monaco, ce qui intéresse, c'est l'entraîneur! Avant la saison, on parlait de Mancini, puis de Villas-Boas. Ensuite, il y a eu Allegri ou Conte! Aujourd'hui, on parle de Simeone! J'accepte ce qui se dit. Moi, j'aime le football, mon métier, et je suis très sérieux dans mon travail. Mais je reconnais qu'une carrière à la Wenger ou Ferguson dans un club aujourd'hui, c'est très difficile à voir!"

Ranieri est ensuite revenu sur ses préoccupations principales du moment en précisant: "Je veux gagner la Coupe de France et terminer le plus près possible du Paris SG en fin de saison. Quand l'équipe gagne, c'est meilleur pour tout le monde, même pour ceux qui ne jouent pas". L'entraîneur italien a enfin conclu sa conférence en évoquant le défi qu'il avait relevé en signant en Ligue 2 avec Monaco. "J'ai alors crû en mon président (Rybolovlev). Aujourd'hui, mon président doit croire en moi", a-t-il souligné dans un grand sourire, avant de quitter la salle en lançant dans un éclat de rire: "C'est un message subliminal!".

Christian Grégoire