Rachat de l'OM : "Nous sommes en cours de discussions", assure Mohamed Ayachi Ajroudi, l'homme qui se dit à l'origine du projet

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Mohamed Ayachi Ajroudi
Le businessman franco-tunisien, Mohamed Ayachi Ajroudi. | FETHI BELAID / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'homme d'affaires franco-tunisien Mohamed Ayachi Ajroudi, associé à l'ex-dirigeant du Rugby Club toulonnais Mourad Boudjellal pour déposer une offre de rachat de l'Olympique de Marseille, a assuré qu'ils étaient en "discussions" sur cette offre "sérieuse".

La possible vente de l'OM est au cœur de toutes les discussions depuis quelques jours. Et dimanche soir, l'homme à la tête du possible rachat du club olympien a confirmé cette information. "Nous sommes en cours de discussions", a déclaré Mohamed Ayachi Ajroudi qui a précisé diriger des sociétés dans 23 pays, et employer 30.000 personnes, dans un entretien avec la radio privée Shems FM.

 Il a également indiqué qu’il ne prévoyait pas de venir seul.  "Des partenaires" provenant notamment du Golfe seront liés à cette offre de rachat. Mais l'homme d'affaires tunisien nie tenir un rôle d'intermédiaire. Pour lui, il est le décideur : "Il y a des Tunisiens qui sont décideurs à l'étranger, ils ne sont pas des esclaves pour les Qataris ni les Saoudiens", a-t-il lancé. Mohamed Ayachi Ajroudi a confié par ailleurs que son idée de venir à l'OM était dans sa tête depuis maintenant presque un an.

à voir aussi Projet de rachat de l'OM : "Si le Qatar s'y oppose, l'émirat serait jugé pour prendre parti", selon Pascal Boniface Projet de rachat de l'OM : "Si le Qatar s'y oppose, l'émirat serait jugé pour prendre parti", selon Pascal Boniface

Il confirme Boudjellal comme futur président 

"Dans le cas où un accord serait conclu, je n'assumerai pas le leadership du club. Ce qui est convenu avec mes partenaires, c'est que Mourad Boudjellal soit le président de l'OM tandis que moi je mettrai en œuvre un plan pour le président du conseil d'administration", a indiqué celui l'hommes d'affaires résident en Arabie Saoudite.

"C'est une offre sérieuse", a-t-il souligné, sans vouloir commenter le chiffre de 700 millions d'euros. Selon ses dires, les chiffres seront dévoilés de manière précise une fois que l'offre aura été totalement faite.

Il a en plus détaillé son grand projet expliquant que l'OM n'était pas le seul objectif.  "L'objectif est un grand projet culturel méditerranéen y compris dans le sport", a-t-il ajouté.

Ces déclarations interviennent alors que Jacques Henri Eyraud a démenti ce samedi toutes ces informations, précisant que le club marseillais n'était pas à vendre. 

à voir aussi "L'OM n'est pas à vendre" assure Jacques-Henri Eyraud, qui annonce la prolongation de Dimitri Payet "L'OM n'est pas à vendre" assure Jacques-Henri Eyraud, qui annonce la prolongation de Dimitri Payet
France tv sport francetvsport