Antoine Kombouaré Lens
Antoine Kombouaré, l'entraîneur de Lens | EDDY LEMAISTRE / DPPI MEDIA

A quoi joue Antoine Kombouaré ?

Publié le , modifié le

Artisan de la remontée de Lens en Ligue 1, Antoine Kombouaré continue de boycotter la préparation avec le club nordiste. Il ne reviendra que si le Racing est autorisé à rejouer dans l'élite. Une attitude pour le moins étrange à moins de vingt jours de la reprise du championnat.

Il n'y a pas qu'au niveau de ses garanties bancaires que Lens est dans le flou. En pleine préparation estivale, le club doit faire face à un absent de poids, son entraîneur Antoine Kombouaré. Une absence prolongée qui surprend tant sur la forme que sur le contenu. Le technicien a lié son sort à la présence du Racing en Ligue 1 et refuse d'apparaître auprès de ses joueurs alors que ces premiers jours sont essentiels dans la cohésion d'un groupe. On ne s'y prendrait pas autrement pour savonner la planche de son équipe. Kombaouré y voit lui une forme de pression sur ses dirigeants. "Je suis dans le combat et je trouve que c’est un énorme gâchis. Parler ne sert à rien, il faut des actes forts, a-t-il indiqué sur RTL la semaine dernière. Dès que le club est en L1, je serai présent. La façon d’agir, peu importe, mais mettez les sous sur la table ! Peut-être que la méthode n’est pas bonne mais il faut qu’ils fassent leur boulot."

Kombouaré remonté contre ses dirigeants

"Ils", ce sont les dirigeant et actionnaires du club que Kombouaré place devant leurs responsabilités. S'il faut des coupables, ils sont tout trouvés ! "Malheureusement en France il y a des règles. On ne peut que respecter la décision de la DNCG. Il faut maintenant que nous, les dirigeants et l'actionnaire, nous fassions le boulot. Si aujourd'hui on ne monte pas en Ligue 1, c'est qu'on ne fait pas ce qu'il faut pour présenter un budget correct et surtout mettre l'argent qu'il faut sur le compte", dénonçait-il. Kombouaré n'a pas dû être rassuré par les propos de son président Gervais dans Stade 2 dimanche. Les 10 millions de garantie exigés par la DNCG n'arriveront pas.

La Ligue 1 ou le divorce !

Qu'arrivera-t-il si le CNOSF, auprès duquel Lens a fait appel, refuse d'organiser une conciliation avec la Fédération ? Homme de principe, Kombouaré tirera sa révérence, laissant seuls ses joueurs payer les pots cassés. De toute façon, il apparaît clairement que l'entraîneur n'est plus en phase avec sa hiérarchie. L'actionnaire du club, et futur propriétaire de Sheffield, Hafiz Mammadov est excédé par son comportement. Martel est lui plus mesuré mais regrette ce boycott. "Arrêtez de m'emmerder avec Kombouaré , s'était-il ainsi emporté dans une interview le 9 juillet dernier. Il a choisi une  position qui n'est pas la mienne. Son action peut être discutable (...) mais ça  ne m'empêche pas de lui parler 10 ou 15 fois par jour." Il serait temps qu'ils se voient car le couperet n'est plus très loin de tomber.

VIDEO : Gervais Martel invité de Stade 2

Xavier Richard @littletwitman