Galtier
Christophe Galtier va partir et ça s'active déjà en coulisses pour lui trouver un successeur. | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Qui pour remplacer Christophe Galtier sur le banc de l’AS Saint-Etienne ?

Publié le , modifié le

C’est officiel depuis ce mardi : Christophe Galtier va quitter l’AS Saint-Etienne en fin de saison après quasiment sept ans de bons et loyaux services sur le banc. « l’ASSE attendra l’hommage de dimanche [face au PSG] avant de parler avec d’autres entraîneurs », comme l’a confié Bernard Caïozzo, mais il faut pourtant préparer la saison prochaine et des noms circulent déjà. Qui pourrait prolonger le beau travail de Galtier ? Qui pour entamer un nouveau cycle ? Si rien n’est encore déterminé, trois prétendants semblent plus ou moins crédibles aujourd’hui : Laurent Batlès, Patrice Garande et Claude Puel.

Laurent Batlès, la solution interne

Le plus simple semblerait de se rabattre sur un homme de proximité : Laurent Batlès. Adjoint du coach des Verts la saison dernière et actuellement entraîneur de l’équipe de CFA 2, il est un candidat crédible comme l’avait été Christophe Galtier, adjoint d’Alain Perrin à l’époque et intronisé en décembre 2009.

D’autant que l’ex-milieu de terrain dispose de soutiens forts en interne et connaît donc bien le club. Un moyen de surfer sur la vague instaurée par Galtier et rester un outsider sérieux du championnat de France.

Patrice Garande, pour un style de jeu similaire

Une autre piste pourrait mener vers un entraineur quasi-similaire : Patrice Garande. Le technicien de 56 ans présente lui aussi bon nombre d’avantages. Il connaît déjà le club pour y avoir été formé et débuté sa carrière professionnelle (1975-1979) et il est aussi apprécié.

En difficulté avec le SM Caen, qu’il essaie de maintenir en Ligue 1 pour le moment, il préfère être concentré : « Toute mon énergie, toutes mes pensées sont pour le Stade Malherbe de Caen » avant d’avouer, de manière plus évasive « L’année dernière aussi il y a eu quelque chose, donc bon… »

C’est aussi un entraîneur au style de jeu similaire, d’abord défensif et très calculateur dans son approche des matches comme des joueurs. Si avec les Verts Christophe Galtier présente 42% de victoires (sur 284 matches) en Ligue 1, Patrice Garande en compte lui 34% (sur 112 matches) avec un effectif bien moins fourni.

Claude Puel, pour un Français qui connaît l’étranger

Un troisième homme semble tenir la corde : Claude Puel. A la fois candidat le plus crédible mais aussi le plus difficile du trio à attirer, l’ancien coach niçois a lui aussi bon nombre de qualités requises. Pas sûr de rester en Angleterre, il n’est pas sûr de partir non plus.

Si la piste de l’entraîneur étranger (Claudio Ranieri ?) n’est pas à écarter, elle semble souvent hors de prix pour les dirigeants stéphanois. Solution : prendre un manager tricolore qui a évolué hors du territoire français. C’est donc le cas de Claude Puel, dont l’exercice à Southampton est plus qu’honorable (finaliste de League Cup et actuellement 10e de Premier League).

Si le nom du futur entraîneur des Verts ne filtrera pas avant quelques semaines, il pourrait en revanche être vite associé à une régression ou une progression.