Le Parc des Princes
Le Parc des Princes | AFP

Quel stade pour le PSG à l'horizon 2018 ?

Publié le , modifié le

La rénovation du Parc des Princes en vue de l'Euro 2016 va démarrer d'ici quelques semaines avec pour objectif, notamment, d'ajouter deux rangées de gradins au pied des tribunes, d'agrandir les vestiaires ou de doubler le nombre de places VIP, selon le site maxifoot.

Le Paris-Saint-Germain, qui cherche une solution pérenne pour la suite, a un choix cornélien à effectuer dans les mois qui viennent. La première option concerne un déménagement au Stade de France (80 000 places). Celui-ci peut s’avérer total (abandon du Parc) ou partiel (seuls les grosses affiches de Ligue 1 ou de Ligue des champions y seraient disputées).

SDF ou nouveau stade ?

La seconde option consiste en la construction d’une nouvelle enceinte ultramoderne de 65 000 places en banlieue proche de Paris (plutôt dans le 92), sur le modèle de l’Emirates Stadium (Arsenal) ou de l’Allianz Arena (Munich).

Le directeur général du PSG  voudrait en effet augmenter sensiblement le nombre de places après l’Euro 2016. "Nous souhaitons trouver une solution, que nous n'avons pas encore commencé à chercher, pour faire passer la capacité de 45 000 à 60 000 places", a confié Jean-Claude Blanc  au Parisien.

Agrandissement du Parc problématique

Problème, l'architecte de l'enceinte Roger Taillibert et de nombreux dirigeants avant lui ont répété que le Parc ne permettait pas un tel agrandissement.  Même en rajoutant un nombre de sièges important, le Parc des princes ne pourrait dépasser une capacité de 54 000, 55 000 spectateurs (ce qui ne suffit pas aux dirigeants qatariens qui souhaitent au moins 60 000 places).

A moins de détruire complètement le stade et de la reconstruire en plus grand, ce que la mairie de Paris refuse, arguant qu’il faudrait 9 ans pour tout refaire (sans compter les problèmes engendrés sur le périphérique juste en dessous). Ce n’est pas gagné...