Que deviennent les champions d’Europe U19 en Ligue 1 ?

Que deviennent les champions d’Europe U19 en Ligue 1 ?

Publié le , modifié le

Les champions d'Europe U19 jouaient pour la plupart d'entre eux, dans des clubs de Ligue 1. Trois mois après leur succès en Allemagne lors du championnat d'Europe, que deviennent ces espoirs du foot français ? Ils connaissent des fortunes diverses, et si certains s'imposent comme des titulaires indiscutables dans leur club, d'autres doivent encore attendre avant d'avoir leur chance.

Ils sont des titulaires indiscutables

Pilier de la défense des champions d’Europe cet été, Issa Diop est devenu celui de la défense centrale toulousaine. Le grand défenseur (1.94m) a même marqué un but en début de saison face à Bordeaux. Désormais bien installé, titulaire à chacune des 10 journées de Ligue 1, il devrait faire partie des piliers des espoirs.

Leader technique des U19, Amine Harit est l’autre grosse confirmation de la saison. Lui aussi est devenu un titulaire indiscutable dans le Nantes de René Girard. Milieu relayeur, il apporte sa technique et son jeu vers l’avant à des Nantais pas toujours inspirés. S’il a beaucoup tenté sans cadrer et doit encore lever un peu la tête, il reste précieux pour casser les lignes.

Ils font leur trou 

Étincelant lors de l’Euro, Kylian Mbappé était déjà bien utilisé la saison passée par Monaco. Titulaire lors du premier match face à Guingamp, une commotion cérébrale est venue perturber ses plans, l’éloignant des terrains pour quelques temps. Il revient pourtant en forme et a été l’un des grands artisans de la victoire 6-2 face à Montpellier la semaine dernière. Titulaire, il a marqué un but, délivré une passe décisive, et pourrait bien garder sa place dans le 11.

Très utilisé en fin de saison dernière par Guingamp, Ludovic Blas est certes remplaçant, mais il accumule du temps de jeu sous les ordres d’Antoine Kombouaré. Entré en jeu à 7 reprises en Ligue 1, tantôt en tant que milieu relayeur, tantôt à l’aile, il a également été titularisé deux fois. C’est même lui qui a envoyé, avec son tir au but, son équipe en 8e de finale de coupe de la ligue cette semaine.

Lucas Tousart, le capitaine de l’équipe championne d’Europe, a disputé 5 matchs avec l’OL dont quatre en tant que titulaire. Lyon se cherche encore en ce début de saison mais le jeune milieu a été convaincant lors des matchs qu’il a disputé, propulsé titulaire suite à la suspension de Maxime Gonalons. Il n’avait pas eu sa chance l’année passée (1 apparition en Ligue 1 seulement), il semble en mesure de la saisir cette fois ci.

Ils n’ont pas encore eu leur chance

Jean-Kevin Augustin n’a pas encore été très utilisé par Unai Emery. Le meilleur buteur de l’Euro est entré en jeu en fin de match à quatre reprises, pour un but et une passe décisive en seulement 56 minutes cumulées. A Rennes, Jérémy Gelin et Denis-Will Poha n’ont pas encore disputé la moindre minute tandis qu’à Nantes, le défenseur Enock Kwateng a fait trois apparitions. Le cas des gardiens est un peu particulier. Il est plus dur de faire son trou à ce poste, et rares sont les jeunes portiers qui gardent les buts en Ligue 1 (exception faite d’Alban Lafont à Toulouse). Paul Bernardoni à Bordeaux et Quentin Braat à Nantes doivent encore se montrer patients.

Youmni Kezzouf @YoumniK