Marco Verratti PSG
Le joueur italien Marco Verratti | AFP - JEAN-SEBASTIEN EVRARD

PSG : Verratti ne partira pas sans avoir gagné la Ligue des Champions

Publié le , modifié le

Marco Verratti a mis court aux avances du Real Madrid en réaffirmant son souhait de rester au PSG cette saison. Le prodige italien a même indiqué ne pas vouloir quitter la capitale française sans avoir remporté le graal : la Ligue des Champions.

Le jeune milieu italien voit son avenir sous les couleurs du Paris Saint-Germain, et il n’hésite pas à le crier haut et fort. Dans une interview accordée au Parisien, Marco Verratti consolide son attachement au club de la capitale. "Tant qu'on n'a pas gagné la Ligue des champions, je veux rester ici. C'est l'objectif que je m'étais fixé. Je veux gagner avec cette équipe, parce que c'est un peu comme une famille", a-t-il déclaré.

Le joueur de 23 ans était pourtant courtisé par un grand club, le Real Madrid. S’il s’avoue touché par l’intérêt du club madrilène, il n’y donnera toutefois pas suite. "Ça fait plaisir quand une grande équipe comme le Real Madrid s'intéresse à toi. Mais j'ai pris la décision de gagner avec Paris. Avant qu'on se lasse ou que le club ne veuille plus de moi, je veux gagner quelque chose d'important ici."

"Je reviens bien"

Le joueur est également revenu sur le départ de Zlatan Ibrahimovic. Il reconnaît se sentir presqu’orphelin depuis le départ du géant suédois pour Manchester United. "Les premiers jours où je suis retourné à Paris, dans le vestiaire, on ressentait beaucoup qu'il n'était pas là. Moi, mais aussi mes coéquipiers. C'est un garçon qui se fait sentir sur le terrain et en dehors. Il me manque."

En ce qui concerne sa blessure, Marco Verratti avoue avoir passé une année "très difficile". Absent des terrains depuis 6 mois, il a dû manquer des rencontres décisives en Ligue des Champions avec le PSG, mais également l’Euro avec l’équipe d’Italie. Le joueur, qui se sent rétabli, souhaite désormais se tourner vers l’avenir. "Je suis content, parce que je reviens bien. […] Le plus dur est passé, maintenant. Je fais tous mes exercices normalement avec l'équipe. Après, c'est le coach qui décide du moment où je pourrai rentrer dans les matchs, mais je pense que ça va aller très vite" rassure-t-il. Avant de lâcher un prometteur "je suis impatient". Pas de doute que l’ensemble de la Ligue 1 soit, elle aussi, impatiente de le retrouver sur les terrains.

Céline Pénicaud @CelinePenicaud