Valenciennes - PSG
Le défenseur valenciennois Ducourtioux au duel avec Ibrahimovic au match aller | AFP - DENIS CHARLET

PSG-VA, paris impossible des Nordistes

Publié le , modifié le

En ouverture de la 25e journée de Ligue 1, Valenciennes se rend chez le leader parisien. A quatre jours de son 8e de finale si important de Ligue des Champions à Leverkusen, le PSG pourrait avoir la tête ailleurs. Mais l'histoire montre, cette année, que les hommes de Laurent Blanc ont été intraitables avant l'échéance européenne. Le premire relégable peut-il changer ces habitudes ? Les chances sont faibles. Voici pourquoi.

L'avant-Ligue des Champions sans baisse de régime

D'habitude, les entraîneurs se retranchent derrière les échéances européennes pour expliquer les pertes de points en championnat. Avec son effectif très large et très fort en qualité, Laurent Blanc ne s'en est jamais plaint. Il faut dire que ses troupes n'ont jamais perdu le moindre point avant la Ligue des Champions. Mieux encore, ils ont généralement remporté de larges succès. Avant le voyage au Pirée, victoire à Bordeaux (2-0). Avant la réception de Benfica, succès sur Toulouse (2-0). Avant le déplacement à Anderlecht, large succès sur Bastia (4-0), et avant la venue des Belges, carton sur Lorient (4-0). Puis, c'est un succès à Reims (3-0) précédant la réception de l'Olympiakos, et une domination sur Sochaux (5-0) juste avant le match à Lisbonne. Le début de la phase éliminatoire de la Ligue des Champions ne devrait pas modifier les habitudes parisiennes.

Le Parc, citadelle presque imprenable

Cette année, en 36 matches disputés par le PSG, les défaites sont rares. Toutes compétitions confondues, on n'en compte que trois. Et une seule a eu lieu au Parc des Princes. C'était le 22 janvier dernier, pour un 16e de finale de Coupe de France où les Montpellierains s'étaient imposés (2-1) face à une équipe légèrement remaniée (Ibrahimovic, Thiago Motta, Maxwell, Alex absents du 11 de départ). Et sur les 17 matches joués à domicile, les Parisiens n'ont encaissé que neuf buts.

Valenciennes, mission maintien

Si Paris ne compte que trois défaites cette saison, Valenciennes atteint à peine plus de victoires (5). Toutes acquises en championnat. Premier relégable engagé dans une lutte infernale pour le maintien (2 points de retard sur Evian, 5 sur Guingamp, 6 sur Rennes et 7 sur Montpellier), les Nordistes ont besoin de points. Le succès sur Nice la semaine dernière a redonné de l'espoir. Mais sur un terrain où ils n'ont plus gagné depuis janvier 2007, les hommes d'Arël Jacobs sont condamnés à l'exploit. Ils peuvent néanmoins se souvenir qu'un de leurs cinq succès a été acquis à Monaco, seule équipe à suivre (à distance) le PSG. Et qu'au match aller, dans le Nord, le PSG avait péniblement gagné (1-0) sur un but de Cavani dans le temps additionnel de la première période.