PSG-Toulouse : Laurent Blanc face à l'hécatombe

PSG-Toulouse : Laurent Blanc face à l'hécatombe

Publié le , modifié le

Retour au championnat pour Laurent Blanc et son équipe. L’entraîneur va être face à un joli casse-tête pour cette 26e journée puisqu’entre les suspendus et les blessures, ce sont six joueurs et pratiquement autant de "cadres" qui vont manquer à l’appel pour la réception de Toulouse au Parc des Princes. Le coach parisien va devoir innover et s'adapter pour composer son équipe.

Les absences, nombreuses

Le PSG est confronté en ce début d’année à une vague de désistements qui tombe très mal. Tout part de cette demi-finale de Coupe de la Ligue mardi 3 février contre Lille. Le PSG l’emporte 1-0 et défendra donc son titre au Stade de France contre Bastia. Mais au cours de cette rencontre, Marco Verratti, David Luiz et Lucas sont avertis. Leur troisième carton jaune à chacun en 10 rencontres. Conséquence, une suspension automatique pour le match de Ligue 1 contre Toulouse le 21 février. Trois joueurs en moins et trois titulaires en puissance, le coup est lourd pour Laurent Blanc qui n’est pas au bout de ses peines puisque le week-end dernier, la réception de Caen a accouché d’un "scénario rocambolesque".

Un match nul (2-2) et des dégâts collatéraux conséquents puisque Yohan Cabaye, Lucas, Marquinhos et Serge Aurier ont quitté le terrain sur blessure. S’est ajoutée celle de l’Italien Thiago Motta. Avant le 8e de finale aller de C1 contre Chelsea (1-1), le bateau PSG tanguait dangereusement. Heureusement Marquinhos a pu être aligné, il pourrait donc tenir sa place pour la réception de Toulouse. Mais si le défenseur brésilien est sur pied – "une bonne surprise" assurait Blanc avant Chelsea -, il manquera quand même 6 joueurs (Verratti, Luiz, Cabaye, Lucas, Motta, Aurier) au PSG face au TFC.

Pas mille solutions

Laurent Blanc est face à un texte à trous. Il doit combler les cases vides. Il a son canevas. Au moins aux extrémités du terrain : Salvatore Sirigu, Thiago Silva, Edinson Cavani et Zlatan Ibrahimovic. Il ne lui reste qu’à broder avec ce qu’il a. Notamment au milieu où avec Blaise Matuidi, Javier Pastore – qui a fait son retour contre Chelsea – et Adrien Rabiot, il n’a que trois joueurs valides et aptes. Derrière, il pourrait faire souffler Marquinhos, du moins le préserver puisque ce dernier n’est pas à l’abri d’une rechute, et offrir à Papus Camara sa 7e apparition cette saison. A droite Grégory Van der Wiel sera reconduit. A gauche, Blanc pourrait être tenté de faire appel à Lucas Digne pour reposer Maxwell ou alors le faire monter au milieu comme l’a parfois fait Carlo Ancelotti et même Pep Guardiola, quand le Brésilien évoluait au FC Barcelone. Enfin en attaque, le duo Edinson Cavani-Zlatan Ibrahimovic sera accompagné d’Ezequiel Lavezzi ou Jean-Christophe Bahebeck.

Laurent Blanc devra aussi gérer la fatigue des uns et des autres, notamment celle de Blaise Matuidi et Zlatan Ibrahimovic. Le premier va enchaîner contre Toulouse son sixième match en trois semaines, alors qu’il était sorti pour une blessure contre Caen. Cela ne l’a pas empêché d’être brillant contre Chelsea cette semaine. Le Suédois va également jouer son sixième match en trois semaines. Mais lui va pouvoir se reposer prochainement puisque cette rencontre face à Toulouse est sa dernière avant un repos forcé. Suspendu deux matches par la Ligue pour son geste contre le Stéphanois Romain Hamouma, il va rater la double confrontation contre Monaco, en Ligue 1 (1er mars) et en Coupe de France (4 mars). Le géant suédois sera de retour contre Lens le 7 mars. En son absence, Blanc devra encore composer et compter les jours jusqu’à ce qu’il récupère tout son effectif.

Benoit Jourdain @BenJourd1