Laurent Blanc (PSG-Sochaux)
Laurent Blanc (PSG-Sochaux) | FRANcK FIFE - AFP

PSG-Sochaux: Blanc satisfait

Publié le , modifié le

Après la défaite contre Evian Thonon-Gaillard (2-0), l'entraîneur du Paris Saint Germain Laurent Blanc a estimé que ses joueurs avaient "donné la meilleure réponse" avec la large victoire contre Sochaux (5-0), samedi au Parc des Princes lors de la 17e journée de Ligue 1.

Avez-vous senti une volonté de révolte après la défaite contre  Evian Thonon-Gaillard ?

Laurent Blanc: "On avait tous conscience après Evian/Thonon qu'on n'avait pas mis tous les ingrédients pour gagner ce match. On a subi ce match et il n'y avait pas eu de révolte et on s'était dit: 'vivement qu'on rentre à Paris'. Dès le  lendemain, on avait tous hâte de retrouver un terrain de football pour démontrer que c'était un accident, pour que les gens ne pensent surtout pas que c'était le début d'une période difficile. Encore fallait-il le démontrer, mais ce soir il y a eu une grande démonstration donc bravo aux joueurs puisqu'ils ont donné la meilleure réponse sur le terrain."
   
Vous n'avez pas fait souffler Ibrahimovic et Cavani...

L.B. : "Ils jouent beaucoup mais ce sont des joueurs majeurs de notre équipe. Comme tous les grands clubs on a besoin de nos joueurs importants. Il nous reste deux matches de L1 avant la trêve et le championnat est notre objectif de cette fin d'année parce qu'en Champions League on a déjà fait le travail (Paris est qualifié pour les 8e de finale et assuré de terminer premier de sa poule) et donc sur ces matches de championnat, j'essaierai de construire la meilleure équipe possible pour prendre des points."
   
Qu'avez-vous pensé de la prestation de Lavezzi?

L.B. : "Bien, c'était beaucoup mieux. C'est un garçon avec qui je suis exigeant. Je pense qu'il peut faire beaucoup mieux depuis le début de saison et il est d'accord avec moi. Il a pris conscience qu'il fallait qu'il joue mieux  et qu'il se mette dans de meilleures conditions. Il m'a fait une demande bizarre la semaine derrière en me demandant de rester pour travailler physiquement et il voulait se rassurer. Il a énormément travaillé ces dix derniers jours et le travail paye parce qu'on a vu un très bon Lavezzi, très complémentaire avec Ibrahimovic et Cavani. Quand on est attaquant, à la fin de  la saison, il faut regarder les stats. Que ce soit Lavezzi, Lucas ou Ménez, ce sont des attaquants qui jouent avec de grands joueurs qui marquent des buts et  prennent de la place mais ils ont le potentiel pour faire beaucoup mieux et on est en droit d'être exigeant avec ces gens-là."

AFP