Salvatore Sirigu PSG
Le portier italien Salvatore Sirigu | AFP - FRANCK FIFE

PSG : Sirigu n'ira pas à Bordeaux

Publié le , modifié le

A la recherche d'un remplaçant pour Cédric Carrasso, absent jusqu'à la fin de saison, ou d'un gardien expérimenté pour accompagner le jeune Jérôme Prior, les Girondins de Bordeaux ne recruteront pas le numéro deux du PSG Salvatore Sirigu. Willy Sagnol l'a annoncé en conférence de presse.

Le gardien remplaçant du Paris  SG Salvatore Sirigu "ne viendra pas à Bordeaux", qui cherche à pallier la grave  blessure de Cédric Carrasso, a affirmé mardi soir l'entraîneur girondin Willy  Sagnol après la débâcle à Lille (5-1) en demi-finale de la Coupe de la Ligue. "On s'est renseigné mais Sirigu ne viendra pas à Bordeaux. On explore  d'autres pistes. Pour qu'il vienne il fallait que les trois parties soient  d'accord et une ne l'était pas", a déclaré le technicien girondin en conférence  de presse.

L'ancien international français a laissé entendre que c'était le joueur  italien, qui a perdu cette saison son poste de titulaire au PSG au profit de  l'allemand Kevin Trapp, qui avait refusé cette possibilité. Carrasso, qui s'est blessé tout seul samedi à Nantes sur un mauvais appui,  a appris lundi qu'il souffrait d'une rupture des ligaments croisés du genou  gauche et que sa saison était terminée.

Il reste moins d'une semaine à Bordeaux pour décider de confier le poste de  numéro 1 à Jérôme Prior, son suppléant de 20 ans qui ne s'est pas montré à son  avantage mardi lors de la déroute face au Losc, ou de recruter un gardien  d'expérience. Prior a notamment offert le premier but à Yassine Benzia en percutant son  propre défenseur Diego Contento sur un centre.

Après l'abandon de la piste Sirigu, c'est le troisième gardien du Paris SG,  l'expérimenté Nicolas Douchez (35 ans), qui pourrait rejoindre le club girondin  sous la forme d'un prêt de six mois.

AFP