PSG-Reims - Zlatan Ibrahimovic, Edinson Cavani
Zlatan Ibrahimovic a encore rayonné dans son jardin du Parc des Princes | THOMAS SAMSON / AFP

PSG-Reims: Zlatan Ibrahimovic régale le Parc des Princes

Publié le , modifié le

Quatre jours après son succès face à Chelsea, le Paris Saint-Germain a poursuivi son sans-faute en dominant Reims (4-1) sur sa pelouse du Parc des Princes lors de la 27e journée de Ligue 1. Auteur de deux buts et de deux passes décisives, Zlatan Ibrahimovic a fait étalage de son immense talent.

Deux hommes ont marqué de leur empreinte la première période entre le Paris Saint-Germain et le Stade de Reims. Le premier est Suédois, le second est Allemand. Le premier en bien, le second a déjà fait oublier son excellent match face à Chelsea mardi. Avec deux passes décisives lumineuses, un but un peu chanceux et un autre somptueux Zlatan Ibrahimovic confirme qu’il fait plus que jamais l’une des meilleures saisons de sa carrière. Dès la 12e minute de jeu, la star parisienne trouve un intervalle inattendu pour lancer Van der Wiel sur la droite de la surface. Le remplaçant de Serge Aurier trompe Carasso sans souci pour donner l’avantage aux siens.

Trapp, la boulette

Inexistante en début de partie, la formation rémoise profite de la suffisance adverse pour s’enhardir et se créer des situations intéressantes. Comme à la 34e minute quand Oniangué dévie un coup franc frappé par De Préville juste devant Kévin Trapp. Le portier du PSG commet une nouvelle erreur en arrivant trop tard, le tout en percutant le pauvre Layvin Kurzawa qui n'avait rien demandé.

Si l’erreur de son gardien va encore faire parler, ce qui va surtout agiter le Paris Saint-Germain, c’est la nouvelle grande performance de Zlatan Ibrahimovic. Moins de dix minutes après l’ouverture du score, le Suédois profite d’un cafouillage dans la surface champenoise pour redonner l’avantage au PSG (34e) avant de lancer Cavani vers le break d’une subtile déviation (45e+1). Seule ombre au tableau de la première période, la sortie sur blessure d’Angel Di Maria, Laurent Blanc n’ayant voulu prendre aucun risque avec son maître à jouer argentin.

Ibrahimovic était partout 

Zlatan Ibrahimovic a inscrit une superbe volée
Zlatan Ibrahimovic a inscrit une superbe volée

La défense de Reims, elle, en prend en laissant Zlatan Ibrahimovic seul au second poteau sur un centre de Grégory Van der Wiel (68e). Le numéro 10 du PSG ne se fait pas prier pour reprendre de volée du gauche pour porter le score à 4 buts à 1. Un doublé entaché d’un hors-jeu flagrant. Une erreur dont "Ibra" n’a cure : il en est désormais à 23 buts et 10 passes décisives en Ligue 1 cette saison et son Paris Saint-Germain, qui a fêté le départ d’un Lavezzi adoré par le groupe vers la Chine, avant la rencontre, enchaîne un 36e match sans défaite en championnat. Bon pour la confiance avant de défier Lyon (en Ligue 1), Saint-Etienne (en Coupe de France) et Chelsea (en Ligue des Champions) dans les trois prochaines semaines.