Marcelo Bielsa
Marcelo Bielsa, les yeux rivés vers le pupitre. | BERTRAND LANGLOIS / AFP

PSG-OM: Bielsa "va prendre les risques d'y aller pour gagner"

Publié le , modifié le

A la veille de son premier "Classique" dimanche contre le PSG, l'entraîneur Marcelo Bielsa estime que l'on valorise "de façon exagérée" celui qui remportera ce sommet de la Ligue 1, une réaction cependant "logique car proportionnelle à la passion" qu'il engendre.

Comment avez-vous préparé cette rencontre, comme un match normal ?
MARCELO BIELSA: Au niveau de la préparation, c'est pareil. Au niveau des points que cela peut rapporter, c'est pareil, mais concernant les répercussions que cela va avoir, ce n'est pas pareil. On valorise de manière exagérée celui qui triomphe et on condamne de manière exagérée le vaincu. Cette multiplication des répercussions est logique car elle est proportionnelle à la passion qu'engendre cette rencontre. La préparation est différente, mais la motivation arrive seule et de façon spontanée.
   
Cette affiche PSG/OM, vous la suiviez avant d'être entraîneur de l'OM ?
M.B: La réputation de ce match, ce classique, passe les frontières et les continents.
   
Quelles sont les principales forces de cette équipe de Paris ?
M.B: C'est une équipe forte avec des joueurs très connus, mais parler d'eux, ce serait répéter ce qu'on lit et ce qu'on entend de tous les côtés. Leur prestige est mérité et cela augmente le désir de jouer ce match. Pour nous, l'obstacle que représente le PSG, c'est une très bonne façon de nous stimuler car on les respecte mais on désire aussi les battre.
   
Le PSG comme l'OM a une tactique basée sur la possession de balle. Comment comptez-vous procéder ?
M.B: Le problème n'est pas tactique. La question est de savoir quels joueurs vont s'imposer face au groupe adverse. Les deux équipes comprennent qu'il est mieux pour elles d'avoir le ballon plutôt que ce soit l'adversaire, on ne va pas renoncer à essayer d'avoir le ballon plus que l'adversaire. Il faut le récupérer vite et le perdre le plus tard possible, c'est la seule réponse possible mais si cela ressemble à une simplification rapide. Car en général celui qui a le ballon génère du danger.
   
Votre philosophie est constamment d'entrer sur le terrain pour gagner, quoi qu'il arrive. N'est-ce pas parfois risqué ?
M.B: Oui, on va prendre les risques d'y aller pour gagner. Je n'ignore pas que le fait de prendre des risques dans le jeu quand ça ne marche pas engendre des reproches, et on dit alors que c'est une erreur de l'entraîneur.
   
La star de l'OM aujourd'hui en fait c'est... Marcelo Bielsa. Vous avez même votre photo sur des tee-shirts. Cela vous plaît-il ?
M.B: Ce n'est pas important que ça me donne de la joie ou non. Tous les êtres humains sont vaniteux, mais l'important c'est qui mérite la reconnaissance et notre travail à nous est d'arriver à faire que les éloges aillent aux joueurs et les reproches à l'entraîneur.

AFP