Ibrahimovic Verratti PSG OL
Zlatan Ibrahimovic et Marco Verratti. | JEAN MARIE HERVIO / DPPI MEDIA

PSG-OL (4-0): Ibrahimovic écoeure Lyon

Publié le , modifié le

Grâce à un doublé d'Ibrahimovic sur penalty et des buts de Cavani et Thiago Silva sur corner, le PSG s'est nettement imposé devant l'OL (4-0) dimanche au Parc des Princes en clôture de la 15e journée de Ligue 1. Les Parisiens, qui avaient déjà étrillé Bastia et Lorient sur le même score, consolident leur place de leader.

Ce PSG-là était trop fort. Trop fort pour Lyon. Trop fort tout court. Au lendemain des victoires de Lille et de Monaco, ses deux principaux poursuivants dans la course au titre de champion de France, le club de la Capitale s’est offert un large succès face l'OL (4-0) dimanche au Parc des Princes en clôture de cette 15e journée. Comme face à Bastia en octobre (4-0) et Lorient (4-0) il y a tout juste un mois, les Parisiens ont dynamité la défense adverse. Cette victoire permet à Paris, qui n'alignait aucun Français au coup d'envoi, de reprendre quatre points d'avance.

Blanc revoit ses plans

Mis en échec par le collectif de Rémi Garde pendant une grosse demi-heure, Paris a même failli se faire surprendre sur leur unique action concédée dans le jeu. Sirigu a toutefois pu compter sur sa transversale pour repousser une frappe du gauche de Lacazette (27e), après un rush gagnant dans la forêt de jambes adverses. Laurent Blanc, soucieux de voir son équipe réagir, a revu son animation offensive en demandant à Ibrahimovic de décrocher afin de laisser les espaces à Cavani.

Plus équilibré et dangereux en passant du 4-3-3 à un 4-4-2, le PSG a fait la différence sur deux coups de pied arrêtés. Sur un corner d’abord. Edinson Cavani, libéré du marquage de Gonalons, a placé une tête au premier poteau (1-0, 36e) entre les jambes de Gourcuff. Puis sur penalty après une faute de Vercoutre sur l’Uruguayen. Zlatan Ibrahimovic, dans son style inimitable, a ajusté une panenka à demi-hauteur (2-0, 41e) laissant le portier de Lyon pantois sur sa ligne.

Malgré un nouveau réajustement tactique à la pause, Motta cédant sa place à Matuidi, le club de la Capitale a continué d’étouffer l'OL. Thiago Silva, qui n’avait encore jamais marqué en Ligue 1, a ainsi profité d’un contre favorable sur corner pour tromper Vercoutre d’une frappe à bout portant (3-0, 60e) avant qu’Ibrahimovic transforme avec du sang-froid un second penalty après une intervention litigieuse d’Umtiti (4-0, 83e). A Paris, en tout cas, la soirée est réussie. Comme souvent ces temps-ci.

Le Classement de la Ligue 1