PSG - Nice : le rebond ou la crise

PSG - Nice : le rebond ou la crise

Publié le , modifié le

Après une semaine catastrophique (0-3 à Montpellier, 2-2 contre Ludogorets), Paris doit se ressaisir. Mais cela passe par un bon résultat contre Nice, leader du championnat.

Depuis le début de saison et un départ canon, le match de ce soir était cerclé de rouge sur le calendrier niçois. Il devait être le second grand test après la claque infligée à Monaco (4-0). Mais aujourd'hui, le test semble plus être destiné aux Parisiens. Avec cinq points de retard au classement, une défaite plongerait le club de la capitale dans une crise d'une rare intensité à l'ère qatarie. 

Une équipe à deux visages

Après presque cinq mois, le Paris Saint-Germain d'Unai Emery est toujours difficile à cerner. Il a rayonné sans gagner lors des deux rencontres face à Arsenal, les deux plus importantes jusque-là. Mais le PSG affiche un tout autre visage face à des adversaires d'un standing moindre. Exemples récents avec le revers à Montpellier (0-3) et contre Ludogorets (2-2). La meilleure illustration reste sans doute la victoire à Lyon (2-1) fin novembre. Une première période maîtrisée par les Parisiens, mais avec un seul but, puis la débandade dans le second acte pour une victoire à l'arrachée. Face à Nice, le PSG n'aura sans doute pas le même luxe. Un nouveau passage à vide des Parisiens pourrait les reléguer à neuf points des Aiglons. Pour éviter cela, ils devront se passer d'Adrien Rabiot, toujours touché à la cuisse, et probablement de Javier Pastore, incertain. Marco Verratti est lui de retour dans le groupe. 

Balotelli de retour 

Nice arrive à Paris avec une belle carte à jouer. Et ils pourraient bénéficier du retour Mario Balotelli. L'attaquant italien, sur le flanc depuis un mois, a retrouvé le terrain jeudi en Europa League. Il a disputé la première période avant de céder sa place. Ce retour laisse planer un doute sur la tactique adoptée par Lucien Favre. Il pourrait mettre en place un 4-3-3 avec l'Italien en pointe. Ou préférer un 3-5-2 avec Younes Belhanda et Alassane Plea aux avant-postes. Réponse, ce soir. 

Hugo Monier @hgo_mon