Le joueur italien Marco Verratti sous le maillot du PSG
Le joueur italien du PSG, Marco Verratti | DPPI - STEPHANE ALLAMAN

PSG : Marco Verratti répond aux critiques, son agent attise la polémique

Publié le , modifié le

Après la victoire du PSG contre Lille (1-0), Marco Verratti est revenu sur les polémiques qui ont suivi la rencontre face à l'OM où il avait été remplacé à l'heure de jeu. Selon l'Italien, il n'y a aucun soucis avec Unaï Emery, son entraîneur. Une volonté de calmer le jeu qui tranche avec les propos de son agent Donato Di Campli qui laisse planer la menace du départ.

Marco Verratti n'est pas au mieux. Sur le terrain où son retour à la compétition, après sa pubalgie qui l'a éloigné de longs mois, n'est pas transcendant. Il est encore loin du niveau qui a fait de lui le meilleur joueur du PSG (avec Zlatan Ibrahimovic). Moins incontournable. Au point qu'Unaï Emery n'hésite plus à le sortir en cours de rencontre comme face à Lille ce vendredi ou face à l'OM dimanche dernier. Lors du Classico, l'Italien avait eu une réaction qui avait fait parler. "Mais c’est quoi ça ? C’est quoi ? Je suis mal ? Il dit que je suis mal", avait il lancé à son banc après s'être caché la bouche pour parler à son entraîneur au moment de sa sortie. 

Lire aussi : Marco Verratti et Angel Di Maria ont montré de l'agacement

"Il s'est raconté beaucoup d'histoires qui sont fausses. Face à Marseille, on s'était mis d'accord avec le staff médical et le coach pour que je sorte avec le staff médical et le coach pour que je sorte car j'avais déjà pris beaucoup de coups. J'avais d'ailleurs mal et je ne veux pas risquer une autre blessure. Après, on a mis des mots dans ma bouche que je n'ai pas prononcés. Il n'y a rien avec le coach. Depuis cinq ans que je suis ici, j'ai toujours eu du respect pour mes entraîneurs", a-t-il déclaré en zone mixte face à Lille. Sa façon à lui d'enterrer cette polémique qui a occupé l'espace médiatique au PSG durant "une semaine alors que tout était faux". Cela plus l'affaire de la cigarette - une photo de Verratti cigarette à la main a par ailleurs beaucoup circulé sur les réseaux sociaux - , ça faisait beaucoup pour le joueur et son agent qui est intervenu. 

L'huile sur le feu

Donato Di Campli ne pouvait pas mieux s'y prendre pour attiser le début d'incendie. Il s'est dit "sidéré" du traitement reçu par son joueur. "Je suis sidéré de lire certaines critiques. Les journalistes français devraient être honorés et remercier la Madone que Marco joue à Paris. Sans lui, ils n'auraient que des matches du dimanche à commenter", a déclaré Di Campli, dont les propos sont rapportés par La Gazzetta dello Sport, lors de l'émission Zona 11pm sur la Rai.

Une déclaration qui prend le contrepied de celle de Marco Verratti, qui lui, se montrait plutôt ouvert aux critiques - "je suis souvent d'accord avec les journalistes quand ils parlent de mon jeu, quand il s'agit de dire si je suis bon ou non" -. Dans la foulée, Di Campli a brandi la menace que tous redoutent à Paris, des supporters aux dirigeants, un départ de leur pépite italienne. "S'ils continuent comme ça, ça pourrait être le bon moment pour quitter Paris. Il n'y a pas que la presse, il y a d'autres personnes qui le critiquent, qui ne comprennent rien au foot. Moi je parle avec d'autres clubs et avec les entraîneurs d'autres équipes, qui ne sont pas du même avis", a-t-il ajouté. Pas sur que ce soit le meilleur moyen pour Verratti retrouve de la sérénité pour travailler et retrouver son niveau.