PSG : L'infirmerie n'en finit plus de se remplir

PSG : L'infirmerie n'en finit plus de se remplir

Publié le , modifié le

Le Paris Saint-Germain a été battu par Reims mercredi soir (0-2). Si le club de la capitale a concédé sa première défaite à domicile en Ligue 1 depuis mai 2018, il a surtout vu son infirmerie continuer à se remplir avec la blessure d'Eric-Maxim Choupo-Moting. Thomas Tuchel n'a désormais plus aucun numéro 9 de métier à disposition. Tiraillé entre la tentation de faire souffler ses cadres et le manque d'épaisseur de son effectif, le technicien allemand est dans une position délicate.

Tel Sisyphe et son rocher, Thomas Tuchel ne voit pas le sommet de la montagne. Mercredi contre Reims (0-2), le technicien a tout perdu. En souhaitant éviter que l'infirmerie ne se remplisse davantage, il a encaissé une défaite cuisante à domicile, été obligé d'envoyer au charbon les cadres qu'il avait décidé de laisser au repos et perdu son dernier attaquant valide. Eric-Maxim Choupo-Moting a dû quitter la pelouse avant même la pause, visiblement touché à la jambe droite (42'). Si la blessure est d'origine musculaire (ce qui semble être le cas), il devrait rejoindre les trois autres numéro 9 du PSG.

Tous les buteurs sur le carreau

Si l'on a vu mercredi que le club de la capitale a éprouvé toutes les peines du monde à porter le danger sans buteur de métier, Tuchel va sûrement devoir bricoler samedi contre Bordeaux. Blessé à la hanche depuis la 3e journée et la victoire contre Toulouse (4-0), Edinson Cavani n'a pas encore fait son retour à l'entraînement collectif. Pourtant, l'international uruguayen était un temps annoncé de retour pour le choc contre le Real Madrid. Sa convalescence s'est avérée bien plus compliquée que prévu.

Ce n'est guère plus rassurant pour Mauro Icardi. La recrue de dernière minute est a priori touchée aux adducteurs depuis la victoire contre le Real (3-0). Thomas Tuchel a récemment avoué avoir pris le risque de l'aligner en Ligue des champions, sachant pertinemment que l'attaquant prêté par l'Inter n'était pas à 100%. Avec un peu de chance, il fera son retour à l'entraînement collectif d'ici la fin de semaine, mais rien n'est garanti.

à voir aussi Ligue 1 : Paris concède sa deuxième défaite de la saison face au Stade de Reims Ligue 1 : Paris concède sa deuxième défaite de la saison face au Stade de Reims

C'est finalement Kylian Mbappé qui paraît le plus proche d'un retour. Sa présence dans le groupe contre Reims se serait décidée dans les derniers instants. L'international français est sur le carreau depuis fin août à cause d'une blessure musculaire à la cuisse... S'il fait son retour face à Bordeaux samedi, il sera forcément toujours fragile. Son entraîneur voulait déjà "prendre le moins de risques possibles" contre Reims, il risque de se tirer les cheveux pour répondre au dilemme qui se pose face à lui.

7 joueurs à l'infirmerie et d'autres encore fragiles

Faut-il faire tourner contre Bordeaux, ne prendre aucun risque avec un groupe particulièrement sujet aux blessures en ce début de saison, mais augmenter le risque de nouveau revers ? Ou, au contraire, doit-il aligner la meilleure équipe possible en espérant que la liste des blessures ne s'allonge encore ? Contre Reims, il avait laissé Thiago Silva et Idrissa Gueye à la maison. Marquinhos, Angel Di Maria et Thomas Meunier étaient remplaçants. A cause de l'ouverture du score, il a été obligé de les faire jouer et il n'a pas pu préserver Juan Bernat, Pablo Sarabia et Neymar.

Rappelons que Colin Dagba, Thilo Kehrer et Julian Draxler sont toujours convalescents, et aucune date de retour n'a été communiquée récemment les concernant. Le corps médical du club garde aussi un œil sur Presnel Kimpembe, Pablo Sarabia, Neymar et Ander Herrera qui reviennent de blessure... Seule bonne nouvelle en vue du prochain match, le retour programmé de Marco Verratti, qui était suspendu mercredi contre Reims.

à voir aussi Classement Ligue 1