PSG Lille Balmont Matuidi Maxwell 2015
Le milieu de terrain du LOSC, Florent Balmont, ici à la lutte entre les parisiens Blaise Matuidi et Maxwell. | FRANCOIS LO PRESTI / AFP

PSG – Lille : le sprint final est lancé pour Paris !

Publié le , modifié le

Fraichement éliminé de Ligue des Champions après deux revers logiques face à l’ogre Barcelonnais (1-3 et 0-2), le Paris Saint-Germain va tenter de lancer avec succès son sprint final pour remporter un troisième titre consécutifde Champion de France. Ce samedi à 17h, dans le cadre de la 34e journée de Ligue 1, le PSG reçoit Lille qui reste sur trois victoires consécutives, tout commence ici. Et Paris, qui vise un triplé historique Championnat-Coupe de la Ligue-Coupe de France, est prévenu, le moindre faux pas pourrait coûter très cher.

En route vers un triplé historique

Le match était à peine fini mardi à Barcelone que les Parisiens assuraient qu'ils étaient prêts à embrayer sur la L1 et sur leur quête d'un historique triplé Championnat-Coupe de France-Coupe de la Ligue (déjà acquise). "Il ne faut rien lâcher pour les échéances qui arrivent", a expliqué  Sirigu. "On peut écrire l'histoire avec ce triplé", a tout simplement affirmé sa star Zlatan Ibrahimovic. L’élimination en Ligue des Champions est évidemment une grande déception. Mais à l’inverse de la saison dernière notamment, la frustration et la défaite sont moins difficiles à digérer. Pourquoi ? Tout simplement parce que tout le monde s’est accordé, avec lucidité, pour dire que le Barça était beaucoup trop fort cette année. La marche était finalement trop haute et c’est partie remise.

Sur le plan national, c’est une autre affaire. Faisant office d’immense favori pour le Championnat et les deux Coupes, le PSG, au sein de toute son institution, est conscient que seul un triplé inédit en France proclamerait cette saison 2014-2015 comme réussie. Et tout commence cet après-midi avec la réception au Parc de Princes du LOSC. Face à des lillois en pleine forme, Paris va pouvoir compter sur un retour de choix. En effet, si son capitaine Thiago Silva est toujours blessé, Thiago Motta figure dans le groupe. Avec un Marco Verratti toujours aussi acharné, un Lucas dont les jambes répondent à nouveau présentes et l’homme en forme parisien du moment, Javier Pastore, Laurent Blanc pourra composer son équipe-type, ou presque étant donné que Thiago Silva et Zlatan, suspendu, sont absents. Bref, à domicile et avec le retour de Motta, on ne prend aucun risque en affirmant que Paris part favori et avec de véritables certitudes pour affronter Lille, d’autant plus qu’il va falloir oublier une bonne fois pour toute la déconvenue en Coupe d’Europe.

Javier Pastore, auteur d'un doublé la semaine dernière face à Nice, sera l'une des armes majeurs du PSG aujourd'hui contre Lille.
Javier Pastore, auteur d'un doublé la semaine dernière face à Nice, sera l'une des armes majeurs du PSG aujourd'hui contre Lille.

Lille vise l’exploit pour s’ouvrir les portes de l’Europe

Mais face à lui, le PSG est opposé à l’une des équipes en forme du moment en Ligue 1. Le LOSC reste en effet sur trois succès consécutifs en Championnat de France et même sur six victoires lors de leurs sept dernières rencontres (unique défaite à Saint-Etienne 0-2). Autant dire que les hommes de René Girard viennent dans la Capitale plus ou moins sûrs de leurs armes, de leurs atouts mais aussi de leurs faiblesses. Et s'ils ne sont pour l'instant que 8es, les Dogues peuvent envisager d'aller chercher la 6e place de Bordeaux, qualificative pour l'Europa League en fonction des clubs titrés en fin de saison, qui n'est plus qu'à quatre longueurs.

Sofiane Boufal (à droite), le jeune milieu de terrain offensif lillois, ici avec Divock Origi, voudra sans aucun doute poursuivre sur sa bonne dynamique.
Sofiane Boufal (à droite), le jeune milieu de terrain offensif lillois, ici avec Divock Origi, voudra sans aucun doute poursuivre sur sa bonne dynamique.

"On est des compétiteurs, donc forcément on y croit. Le championnat c'est 38 matches, pas 20 ou 25, donc il ne fallait pas nous enterrer. C'est sûr que  si on prend trois points, on reste collé au peloton qui est devant". Sans surprise, René Girard n’a pas perdu le Nord et reste conscient qu’un coup est jouable pour aller titiller Bordeaux et même Saint-Etienne. Mais qui l’eut cru il y a encore quelques semaines ? Le coach lillois n’a pas tort en dénonçant ceux qui se disaient sceptiques pour la fin de championnat du LOSC. Car finalement, c’est bien tout l’inverse qui se produit puisque Lille remonte petit à petit mais sûrement. En ayant encaissé seulement quatre buts lors des sept derniers matchs, les Lillois pourront compter sur une défense solide et un secteur offensif assez prolifique (12 buts inscrits en 7 matchs) emmené notamment par le jeune et talentueux Sofiane Boufal (21 ans), révélation de cette fin de saison. Bref, entre les bonnes dispositions actuelles de Lille qui vise l’Europa League et la détermination sans failles du PSG qui souhaite se racheter et viser un triplé historique, l’opposition entre les deux équipes s’annonce plus que jamais palpitante et excitante.