PSG : les envies de départ d'Edinson Cavani, à qui la faute ?

Publié le , modifié le

Auteur·e : William Vuillez
Edinson Cavani est en instance de départ au PSG
Edinson Cavani est en instance de départ au PSG | Bertrand GUAY / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

A quelques jours de la clôture du mercato hivernal, Edinson Cavani, attaquant modèle du Paris Saint-Germain depuis 2013, semble plus que jamais proche de la sortie. Si la situation est arrivée à ce point de tension entre le joueur et le club, selon notre consultant Éric Roy, c'est principalement la responsabilité de Thomas Tuchel.

Le directeur sportif du Paris Saint-Germain Leonardo a confirmé ce dimanche, ce dont tout le monde était convaincu : Edinson Cavani veut quitter le PSG dès cet hiver. "Je ne suis pas sûr que Cavani sera là en février", a déclaré le Brésilien après la victoire de Paris face à Lorient en Coupe de France (0-1). La porte est donc entre-ouverte pour l'Uruguayen dont les envies de départ se font sentir depuis plusieurs semaines, voire un peu plus.

à voir aussi PSG : après le match du PSG face à Lorient, Leonardo a confirmé les envies de départ d'Edinson Cavani PSG : après le match du PSG face à Lorient, Leonardo a confirmé les envies de départ d'Edinson Cavani

"C'est stratégique", selon notre consultant Éric Roy, ancien entraîneur de l'OGC Nice. "S'il (Leonardo) ouvre la porte c'est qu'il considère certainement qu'il peut avoir l’indemnité qu'il souhaite demander pour ses 6 derniers mois de contrat", ajoute-t-il. L'Uruguayen étant en fin de contrat avec le PSG à la fin de la saison, un montant intéressant pourrait en effet décider Paris à s'en séparer. "Entre zéro et un chiffre intéressant pour le club, il y a une réflexion", poursuit Roy. 

Le transfert pourrait donc bien se faire dès cet hiver, d'autant que l'Atlético Madrid semble très bien positionné, Cavani ayant lui-même exprimé sa volonté de rejoindre les Colchoneros. "La réflexion est aussi sportive. Est-ce que le PSG aura besoin de Cavani sur la deuxième partie de la saison ? C'est fort possible. Qu'est-ce qui va se passer s'il s'en va, est-ce qu'il prendront quelqu'un d'autre ? C'est ce genre de question qu'il faut se poser", explique notre consultant. 

Le PSG a-t-il manqué de considération pour Cavani ? 

"Nous devons l'écouter car nous avons beaucoup de respect pour le joueur", a encore déclaré le directeur sportif du PSG en zone mixte ce dimanche. Car c'est aussi sur ce point, le respect de ses joueurs, que le PSG est pointé du doigt. L'Uruguayen, attaquant on ne peut plus loyal du club depuis 2013 et devenu au passage le meilleur buteur de l'histoire du PSG, est mis à l'écart depuis septembre. "Sa blessure en début de saison l'a pénalisé. La blessure a fait qu'Icardi a enchaîné les matches et les buts. C'est un concours de circonstances qui fait qu'il ne fait pas la saison que l'on espérait", explique Éric Roy.

"C'est à l'entraîneur de gérer son effectif"

En effet, l'arrivée de l'Argentin en septembre a poussé Cavani vers la sortie. Depuis, l'Uruguayen n'a disputé que 6 matches en championnat dont un seul en tant que titulaire. Mais selon notre consultant, ce manque de temps de jeu n'est pas la responsabilité du club. "Les décisions de début de saison étaient simples : Paris voulait doubler le poste (d'attaquant), ce qui avait rarement été fait les saisons précédentes. Dans tous les clubs il y a des attaquants de haut niveau qui doublent les postes donc pourquoi pas au PSG ?"

Edinson Cavani est devenu la doublure de Mauro Icardi au PSG
Edinson Cavani est devenu la doublure de Mauro Icardi au PSG © Bertrand GUAY / AFP

"Le club est là pour mettre le plus de bons joueurs à la disposition de l'entraîneur, après c'est à l'entraîneur de gérer l'effectif pour que tout le monde soit épanoui et heureux. (...) Pour moi le bémol, c'est la gestion sportive des deux joueurs par l'entraîneur", explique-t-il, précisant que "la volonté du club d'avoir deux attaquants de haut niveau" n'est pas à blamer. 

Icardi, successeur déjà acté ? 

Mauro Icardi est arrivé en septembre pour devenir la doublure de luxe de Cavani mais en quelques mois les rôles se sont inversés. En Ligue 1, l'Argentin a disputé 13 matches dont 10 en tant que titulaire et en Ligue des champions, il est le numéro 9 indiscutable du PSG, avec 6 titularisations en autant de matches joués par Paris. "Icardi vient, il remplit au delà des espérances qu'on avait pu imaginé", dit l'ancien coach de Nice. 

Le départ du Matador se précisant, sa succession semble être déjà toute tracée. Selon notre consultant la venue d'Icardi "sera forcément quelque chose de bien pour le club. S'il arrive à se stabiliser dans la durée avec le club, parce qu'il ne faut pas oublier qu'il n'est que prêté pour l'instant, ça s’avéra être une bonne succession à Cavani. Icardi a l'avantage d'être plus jeune, d'avoir plus d'avenir que Cavani".

Concernant la prolongation du bail de l'Argentin dans la capitale : "On a le temps, l'option est écrite, elle existe", a modestement commenté Leonardo