Unai Emery (PSG)
Unai Emery, l'entraîneur du PSG. | BERTRAND GUAY / AFP

PSG : Emery cible le poste de milieu défensif pour le mercato

Publié le , modifié le

L'entraîneur espagnol du PSG, d'ordinaire plutôt évasif concernant les besoins de son équipe sur le marché des transferts, a fait une exception, lundi en conférence de presse, en ciblant le poste de son milieu défensif international italien Thiago Motta, qui a été opéré fin novembre au niveau du genou mais devrait être dans le groupe convoqué pour affronter Caen mercredi.

"S'il manque un joueur comme Thiago Motta, qui est la sentinelle" du Paris SG, "c'est peut-être le poste que nous pouvons améliorer" lors du mercato hivernal, a plaidé l'entraîneur du club de la capitale Unai Emery lundi en conférence de presse.
    

 "Je suis content des joueurs qui sont ici", a commencé Emery au moment de répondre à une question sur le mercato d'hiver, qui s'ouvre le 1er janvier 2018 en France. "Nous avons la performance que nous souhaitons si tous les joueurs sont bien, mais s'il manque un joueur comme Thiago Motta qui est la sentinelle claire, s'il n'est pas bien en raison d'une blessure, c'est peut-être le poste que nous pouvons améliorer".

Rabiot, Lo Celso : des dépannages crédibles 
  

L'entraîneur basque avait déjà fait de ce poste la priorité cet été, mais malgré des discussions avancées avec le Brésilien de Monaco Fabinho, aucun joueur n'avait rejoint le PSG comme milieu défensif. Thiago Motta (35 ans), dont le contrat expire à la fin de la saison, est le seul N.6 de métier dans l'effectif parisien.
    

"D'autres joueurs ont bien fait quand ils ont joué à ce poste" pour dépanner quand Motta était indisponible, comme Adrien Rabiot et Giovani Lo Celso, a aussi concédé le technicien. Emery, qui avait par ailleurs déclaré début décembre avoir discuté avec deux joueurs, le Brésilien Lucas Moura et le Français Hatem Ben Arfa, de la possibilité qu'ils quittent Paris, a redit lundi qu'aucun autre joueur n'avait depuis fait l'objet
de discussions de ce type.

Pastore et Di Maria candidats au départ ?


"Je n'ai pas parlé (de ça, ndlr) avec d'autres joueurs, et il n'y a pas d'autres joueurs qui m'ont dit qu'ils voulaient partir", a affirmé Emery deux jours avant le dernier match de la première partie de saison du PSG, mercredi à domicile contre Caen.

Les médias spécialisés citent régulièrement les Argentins Javier Pastore et Angel Di Maria comme candidats possibles au départ cet hiver, alors que le club cherche à équilibrer son budget dans le cadre du fair-play financier de l'UEFA.

AFP