PSG
Les joueurs parisiens Javier Pastore et Marco Verratti | AFP - NICOLAS TUCAT

PSG-Bordeaux : Réveil programmé

Publié le , modifié le

Après une semaine délicate, le PSG espère reprendre sa marche en avant face à Bordeaux, vendredi en match avancé de la 23e journée de Ligue 1. Sous la menace de Monaco (2e à 3 pts), Paris cherche un peu d'air, surtout avant de se rendre en Principauté le 9 février prochain. Débarqué de Newcastle mercredi et gonflé à bloc, Yohan Cabaye devrait faire ses grands débuts sous le maillot parisien.

Surpris à domicile en Coupe de France par Montpellier (1-2) et tenu en échec à Guingamp en L1 (1-1), Paris a perdu de sa superbe. Ce n'est certes qu'un petit coup de canif dans les ambitions de l'ogre parisien. Une déconvenue qui n'a pas fragilisé le paquebot PSG à condition de remettre la marche avant rapidement. L'arrivée de Cabaye en milieu de semaine a déjà chassé les premiers remous. Une victoire sur Bordeaux replacerait Paris en eau calme. "C'est un match très important car nous nous devons de réagir après ces deux matches sans victoire, a prévenu Lucas Digne au micro de PSG TV. On va se servir des choses que l'on a bien réalisées pour avancer, mais aussi de ce qui n'a pas été."

Avec Cabaye ?

Si Paris n'a pas forcément besoin de mémoire, Laurent Blanc peut s'appuyer sur trois succès parisiens face aux Girondins cette saison (2-1 lors du Trophée des Champions, 2-0 en Ligue 1 et 3-1 en Coupe de la Ligue). Pour Digne, elles "sont anecdotiques. Un match reste un match. Et il va falloir le prendre par le bon bout." Ezequiel Lavezzi se projette lui plus loin que ce 40e affrontement au Parc des Princes. Le choc à Monaco est présent dans les têtes parisiennes. "Il faudra s'imposer, assure l'attaquant argentin. Prendre les trois points nous permettrait également d'aborder la rencontre à Monaco dans les meilleures conditions, et d'accumuler de la confiance avant la demi-finale de Coupe de la Ligue à Nantes (mardi 4 février à 21h). L'objectif est de toute façon clair, il faut retrouver le chemin de la victoire." Bordeaux, qui a redressé la barre face à St-Etienne dimanche (2-0), est prévenu.