Marcelo Bielsa, Losc, Ligue 1
L'entraîneur du LOSC, Marcelo Bielsa | AFP - DENIS CHARLET

Présenté ce mardi au LOSC, Marcelo Bielsa veut sourire plus et se laisser du temps

Publié le , modifié le

Officiellement intronisé entraîneur de Lille, Marcelo Bielsa a donné sa première conférence de presse. Première nouveauté, l'Argentin est apparu souriant et a regardé les journalistes dans les yeux, contrairement à ce qu'il avait l'habitude de faire à l'OM. Il a déjà évoqué le projet de jeu lillois mais n'a pas voulu en dire plus sur le recrutement qui sera superviser par Luis Campos, le directeur sportif.

On l'avait quitté un soir de défaite contre Caen au Vélodrome. Marcelo Bielsa avait laissé derrière lui la Ligue 1 en claquant la porte de l'OM. Il revient deux ans plus tard, bien plus au Nord et un peu différent. Plus souriant. "La première recommandation que j'ai eue quand je suis arrivé ici, et ce fut même un ordre de mon épouse, ça a été que je sois souriant et que je regarde les gens dans les yeux, ce que je suis en train de faire", a indiqué "El Loco". "C'est une avancée significative en termes de relations humaine", a plaisanté l'Argentin, provoquant les rires dans l'assistance. S'il a fait sourire, il a aussi - surtout - parler football. Et donner les raisons de son choix de rejoindre le Losc, un choix qui a pu surprendre. 

"Les installations sont parfaites et ça stimule pour le travail. Et travailler avec Luis Campos (conseiller sportif du président Gérard Lopez, ndlr) suppose un apport considérable quant à la constitution de l'effectif. Je pense que ce que je peux apporter s'articule autour de ce dont le club le club a besoin", a estimé l'ancien entraîneur de Marseille. "Le potentiel que je vois dans cette ville et dans ce projet alimente grandement mon enthousiasme et mon envie de bien faire", a-t-il ajouté.

Attaquer le plus possible

Bielsa, qui aura 62 ans en juillet, a aussi parlé de la direction qu'il veut donner à son effectif. Fidèle à ses principes observés à l'OM, l'attaque aura la part belle. Le Losc va "passer le plus de temps possible à attaquer". "Pour cela, il faut essayer de bien défendre, si possible dans le camp adverse, en maintenant le ballon au sol le plus possible. Si les adversaires nous permettent de le faire (sourire)", a-t-il précisé.

L'Argentin a détaillé le programme de reprise du club qui sera composé de deux phases de trois semaines, une première axée sur la préparation générale de l'équipe et une seconde qui comportera cinq matches amicaux. La septième et dernière semaine sera elle consacrée à la préparation du premier match de championnat qui aura lieu le premier week-end d'août. Une Ligue 1 qu'il juge plus homogène qu'à son départ. "Les candidats en haut de classement sont plus nombreux", a assuré l'Argentin, le niveau individuel des équipes a changé. Il y a des joueurs avec des valeurs différentes, les clubs investissent dans des joueurs aux profils différents que ces dernières saisons".