Reims
Stade de Reims. | PHOTOPQR/L'UNION DE REIMS

Présentation de la Ligue 1: Stade de Reims

Publié le , modifié le

A l’approche de la reprise de la Ligue 1, focus sur les vingt clubs qui disputeront la saison 2013/2014 dans l’élite. Ce jeudi, coup de projecteur sur le Stade de Reims.

L’objectif : maintien... et plus si affinité 

Pour sa première saison en Ligue 1 après 33 années passées à se battre dans les divisions inférieures, Reims à réussi un très beau championnat 2012-2013. Après un départ tonitruant, les Rémois étaient progressivement rentrés dans le rang pour terminer à une très honorable 14e place. Mais la saison de la confirmation est souvent la plus compliquée, et Reims visera avant tout un deuxième maintien de suite. Avant, peut-être, de rêver à mieux. « Ce serait bien de faire aussi bien que l’année dernière, glisse le président Jean-Pierre Caillot. Et on ne cracherait pas sur un bon petit parcours en Coupe ».

Le joueur à suivre : Eliran Atar

Véritable star en Israël, Eliran Atar débarque à Reims avec la ferme intention de se faire un nom en Europe. Meilleur buteur du championnat israélien avec le Maccabi Tel Aviv la saison dernière (22 buts), auteur de 8 buts en 12 matchs de Ligue Europa, l’attaquant de 26 ans pourrait bien constituer l’une des révélations de la saison s’il parvient à s’acclimater. Le président Caillot ne doute pas de sa motivation : « Atar est une star en Israël et il ne vient pas en France pour gagner beaucoup plus d’argent, il vient pour se montrer ».

Le « coup de l’été » : Mads Albaek

A 23 ans, Mads Albaek vient de réaliser sa meilleure saison (10 buts en 37 matchs) sous le maillot du FC Midtjylland, un club Danois qu’il n’a jamais quitté depuis ses débuts professionnels en 2008. Ce gaucher d’1m82 possède une frappe lourde qui en fait notamment un danger permanent sur coup franc à 25 ou 30 mètres des buts adverses. Jean-Pierre Caillot flaire le bon coup : « A mon avis, ce pourrait être une bonne surprise. Il a tout d’un athlète ». 

Victor Patenôtre