Michel Der Zakarian, l'entraîneur nantais
Michel Der Zakarian | PHOTOPQR - OUEST FRANCE

Présentation de la Ligue 1: FC Nantes

Publié le , modifié le

A l’approche de la reprise de la Ligue 1, focus sur les vingt clubs qui disputeront la saison 2013/2014 dans l’élite. Ce mardi, coup de projecteur sur le FC Nantes Atlantique.

L’objectif : Eviter l’ascenseur

Après trois années de purgatoire, le FC Nantes voudra éviter de connaître la même mésaventure qu’en 2008/2009 où après sa remontée dans l’élite, le club du président Kita avait traversé une saison cauchemardesque pour terminer 19e de Ligue 1. L’été a été mouvementé avec l’interdiction de recruter décidée par la FIFA en février dernier et confirmée par le Tribunal Arbitral du Sport. Nantes a fait appel, ce qui suspend la décision, mais le TAS n’a pas l’habitude d’être déjugé. Aussi l’interdiction pourrait redevenir effective dans les jours à venir. La saison du FCNA est déjà difficile avant même le début du championnat. L'opération maintien s'annonce difficile.

Le joueur à suivre : Filip Djordjevic

Restera ? Ne restera pas ? L’attaquant serbe est l’atout numéro un dans le système offensif de Michel Der Zakarian. Ses 20 buts de la saison passée ont fait de lui, le deuxième meilleur buteur de Ligue 2 derrière le Guingampais Mustapha Yatabaré. Seul rescapé de la dernière aventure des Canaris dans l’élite, Djordjevic avait inscrit seulement deux buts en 19 rencontres. Il pourrait néanmoins aller voir ailleurs, d’autant plus que son contrat s’achève en juin 2014. Cependant les courtisans se font attendre et pour le moment Djordjevic est toujours un joueur du FCNA. Pour le meilleur ou pour le pire ?

Le coup de l’été : Fernando Aristeguieta

Après une demi-saison réussie du côté de La Beaujoire en prêt (14 matches, 8 buts), Fernando Aristeguieta a convaincu ses dirigeants de lever l’option d’achat d’un milion d’euros pour le joueur vénézuélien. Son association avec Filip Djordjevic pourrait aider les Canaris dans leur opération maintien. Après s’être fait un nom au Venezuela, Aristeguieta compte bien se faire connaître de l’élite française.

Tous les clubs de Ligue 1 à la loupe