Monaco Ligue 1 Falcao Toulalan
Les Monégasques ont l'occasion de confirmer la victoire acquise contre Bordeaux. | JEAN PIERRE MULLER / AFP

Présentation de la 2e journée de Ligue 1

Publié le , modifié le

Une semaine après avoir réussi son retour en Ligue 1, en s'imposant à Bordeaux (0-2), l'AS Monaco pourrait déjà creuser l'écart avec le PSG en cas de victoire contre Montpellier (14h). Les Parisiens, qui ont eu du retard à l'allumage contre ces mêmes Héraultais, devront à tout prix l'emporter lors de la réception de l'AC Ajaccio (21h). A noter également, entre-temps, le déplacement des Canaris à Lorient (17h).

Promu au statut particulier, et au recrutement à coups de dizaines de millions d’euros, l’AS Monaco a frappé fort d’emblée en allant s’imposer sur la pelouse de Bordeaux (0-2) en ouverture de la saison 2013-2014 de Ligue 1. Une semaine après ce succès logique et mérité, les Asémistes s’apprêtent à faire leurs grands débuts à domicile face à Montpellier (14h). Ces Héraultais-là qui ont, d’ailleurs, accroché le PSG -principal rival de l’ASM pour le titre de champion- en échec (1-1) lors de la 1ère journée.

Après Paris, le MHSC (qui n’a plus battu Monaco depuis février 1995, soit une série de 23 matches sans victoire) va donc s’attaquer à l’autre "gros" du championnat. Chose préférable à ce moment de la saison, les deux "ogres" n’étant pas encore à 100% de leurs capacités. Et justement, lorsqu’on parle d’équipe en rodage, le mot PSG est sur toutes les lèvres. Ajaccio, son adversaire ce week-end (21h), compte bien en profiter pour marquer son ou ses premiers points sous les ordres de son nouveau coach Fabrizio Ravanelli.

Ibrahimovic et Cavani associés contre l’ACA ?

Si l’accueil réservé par le Parc des Princes à Ravanelli, ex-joueur de l’OM, va valoir le coup d’œil, cette rencontre devrait avant toute chose voir les débuts en tant que titulaire d’Edinson Cavani aux côtés d’Ibrahimovic. L’Uruguayen, entré à 20 minutes de la fin contre Montpellier, a déjà confirmé les belles promesses placées en lui. Quoiqu’il en soit, il ne sera pas de trop pour aider les Parisiens à lancer enfin leur exercice 2012-2013.

Entre-temps, le FC Nantes -qui risque de perdre sa victoire acquise contre Bastia (2-0) la semaine passée, en raison d’un imbroglio autour de la présence d’un joueur suspendu sur la pelouse- va essayer de faire abstraction de ces événements lors d’un déplacement difficile à Lorient (17h). Les Canaris, en cas de victoire et dans l'attente d'une décision, pourraient se hisser provisoirement à hauteur du podium de la Ligue 1.