Payet, Mandanda et Sanson dans le viseur, l'OM de McCourt sera-t-il à la sauce Labrune ?

Payet, Mandanda et Sanson dans le viseur, l'OM de McCourt sera-t-il à la sauce Labrune ?

Publié le , modifié le

A n’en pas douter, l’Olympique de Marseille sera l’agitateur du mercato. Désireux de se renforcer, les Phocéens auraient d’anciennes gloires (Payet et Mandanda) ou des jeunes prometteurs (Sanson) dans le viseur.

Le peuple olympien attendait que l’OM fasse un bon dans le temps pendant ce mercato hivernal. Qu’il grignote une partie de son immense retard sur le Paris Saint-Germain de QSI et le Monaco de Rybolovlev. Il ne s’attendait sans doute pas que ce bon dans le temps se fasse vers le passé. A la rumeur Dimitri Payet, L’Equipe du jour ajoute la rumeur d’une rencontre entre Andoni Zubizarreta et Steve Mandanda.

Payet et Mandanda, le retour des idoles ?​ 

Dimitri Payet
Dimitri Payet

Du neuf avec du vieux ? Telle pourrait être la devise du fameux projet "OM Champions" lancé par Frank MCourt et Jacques-Henry Eyraud à leur arrivée à l’Olympique de Marseille. En effet, deux des trois rumeurs les plus insistantes du côté de la Canebière impliquent des joueurs ayant déjà évolué sous le maillot blanc et bleu. Et pas n’importe lesquels : Dimitri Payet (93 matches et 16 buts avec l’OM) et Steve Mandanda (463 matches !) ! En effet, selon L’Equipe du jour, Zubizarreta a profité de la convalescence du portier international (24 sélections), qui se soigne à Clairefontaine, pour le rencontrer. Cette entrevue a de quoi étonner six mois seulement après le départ du "Phenomeno" comme le surnommait le Vélodrome. Toujours est-il que la nouvelle direction olympienne soigne les idoles de son stade et sait sans doute qu’elle se le mettrait dans la poche en rapatriant Mandanda et d’autant plus en faisant revenir un Payet, d’abord critiqué puis porter aux nues par tout un peuple pendant l’intermède dorée de Bielsa, au moins du point de vue du jeu.

Diarra, carte maîtresse ?​

Le dossier Payet serait celui sur lequel se penche le plus Jacques-Henri Eyraud. Mais West Ham n’est pas vendeur comme l’a répété Slaven Bilic, l’entraîneur des Hammers. Pour convaincre les Londoniens, l’OM pourrait mettre sur la table jusqu’à 40 millions d’euros. Une somme énorme pour un joueur de bientôt 30 ans mais le rêve ne s’achète pas. Pour faire pencher la balance vers un départ d’un West Ham en difficulté en Premier League (13e), les Olympiens comptent sur l’amour de Payet pour le club et la ville. Ils voudraient aussi mettre un joueur dans la balance. Oui mais voilà, l’effectif actuel de l’OM ne regorge pas de joueurs "bankable". Alessandrini, Sarr, Cabella ? Il y a peu de chances que ces joueurs conviennent à Bilic. Doria, Rekik pour combler le manque londonien en défense centrale ? Pourquoi pas. Selon L’Equipe, l’hypothèse Lassana Diarra est envisagée. Lui qui souhaite partir et dont la côte d’amour à la fois auprès des supporteurs et de Rudi Garcia a grandement chuté. A coup sûr, le dossier Payet va faire parler sur la Canebière.

Sanson, la vraie bonne idée​ 

Morgan Sanson sera-t-il olympien cet hiver ?
Morgan Sanson sera-t-il olympien cet hiver ?

La dernière rumeur entourant le mercato olympien est une piste que l’on pourrait qualifier de "nouvelle". Même si l’OM avait déjà sondé Montpellier sur le cas Morgan Sanson cet été, le milieu héraultais n’a jamais porté le maillot phocéen. Révélation de la première partie de saison montpelliéraine, Sanson a de quoi plaire à Rudi Garcia par son abattage, sa qualité technique et sa capacité à "casser les lignes". Son association avec la pépite Maxime Lopez au milieu de terrain fait saliver. Loulou Nicollin, le truculent Président du MHSC, n’a pas fermé la porte mais à fixer un minimum à 12,5 millions d’euros. Une somme à la portée d’un OM qui a désormais les moyens de ses ambitions et qui semble-t-il compte bien dépenser beaucoup d’argent pour faire vibrer à nouveau le Vélodrome.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot