Dimitri Payet a joué deux saisons à l'OM.
Dimitri Payet a joué deux saisons à l'OM. | AFP

Payet : "Je ne pense pas avoir laissé l'OM dans la merde"

Publié le , modifié le

Critiqué par l'OM de Vincent Labrune, Dimitri Payet répond à son ancien club ce samedi, dans L'Equipe. Le milieu offensif international de 28 ans se défend d'avoir signé à West Ham uniquement pour l'argent. S'il a quitté Marseille, c'est parce que son ancien club "était obligé de vendre". Mais aussi "parce que le projet sportif était devenu un peu flou". Son transfert, insiste-t-il, est même une aubaine pour les caisses olympiennes.

Les mots sont directs. Sans langue de bois. Ils ressemblent à un règlement de compte. Ce samedi, Dimitri Payet n’y va par quatre chemins pour évoquer son départ de l’OM pour West Ham : "J’ai été sacrifié", clame le Réunionnais dans L’Equipe. Et pour cause : le club marseillais "avait la corde au cou financièrement". Il "était obligé de vendre". Et comme "le transfert de "Giannelli Imbula a tardé", l’ancien Lillois a rejoint l’Angleterre. A l’arrivée, tout le monde y trouve son compte. L’OM récupère 15 millions d’euros hors bonus. "Dans la période actuelle, reprend Payet, ils n’ont pas à se plaindre. Je ne pense pas les avoir laissé dans la merde."

Le meneur de jeu international, lui, part "déçu". Le communiqué des dirigeants phocéens, laissant entendre qu’il partait pour l’argent, l’a blessé. Il y a vu le signe que le président Labrune cherchait à "couvrir ses arrières".

Le communique de l’OM

"Le projet de l’OM est devenu un peu flou"

"Quand j’entends des mots comme ‘mercenaire’, je ne comprends pas, peste Payet. Moi je ne suis pas parti libre. Et la saison dernière, j’ai refusé une offre énorme de Swansea pour réussir à Marseille." Sous les ordres de Marcelo Bielsa, Payet a réussi. Il a termine meilleur passeur de Ligue 1. Mais la non-qualification pour la Ligue des champions a contrarié son avenir olympien.

"A l’OM, il y a eu beaucoup de départs (Gignac, Ayew, Morel…). Le projet est devenu un peu flou. Il n’y avait pas de garanties pour remplacer les joueurs qui sont partis." Et financièrement, "l’OM ne pouvait même pas me donner ce que je touchais ces deux dernières saisons". Dans le même temps, "West Ham (lui) a fait une proposition financière difficile à refuser". A la clé, un contrat de cinq ans. Et un salaire de 2,5 millions d’euros nets par saison.