Paulo Sousa sur le départ des Girondins de Bordeaux

Publié le , modifié le

Auteur·e : Antoine Limoge
Paulo Sousa
Paulo Sousa, l'entraîneur des Girondins. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'entraîneur portugais des Girondins de Bordeaux aurait annoncé à ses joueurs ce jeudi qu'il va quitter son poste, selon plusieurs sources. Il ne serait plus en adéquation avec le projet. La crise bordelaise ne cesse de gonfler.

La situation est de plus en plus inquiétante du côté des Girondins de Bordeaux. Et elle n'est pas prête de s'arranger. Ce jeudi après midi, d'après une information de RMC Sport confirmée par Sud-Ouest, l'entraîneur du club bordelais Paulo Sousa a annoncé à ses joueurs son souhait de quitter ses fonctions. 

"Nous prenons acte de la décision de Monsieur Paulo Sousa de quitter le club alors que notre contrat nous lie encore pour deux ans", ont réagi les Girondins dans la soirée, cités par l'AFP. "Nous regrettons cette décision de même que la manière dont son annonce a été faite et examinons les suites que le club y donnera".

Pas en accord avec le projet 

Sous contrat jusqu’en juin 2022, l’ancien joueur de 50 ans était à la tête des Girondins depuis le 8 mars 2019. Il avait été intronisé à la suite du départ de Ricardo. Le Portugais, arrivé pour amener un nouveau souffle, n'a jamais réussi à s'imposer. La preuve avec un bilan plus que compliqué pour Paulo Sousa. Après 42 matchs sur le banc bordelais, il tire un bilan négatif de 13 victoires, 12 nuls et 17 défaites.

Cette décision confirme d'ailleurs les dernières tendances qui faisait part d'un gros désaccord entre le coach des Girondins et les propriétaires de King Street. Le double vainqueur de la Ligue des champions en tant que joueur aurait été très mécontent de la perte de nombreux joueurs et de leur non-remplacement, et ne comprendrait pas la direction que prendrait le club. Il ne se reconnaîtrait plus dans les ambitions menées par les nouveaux investisseurs. Et coïncidence, l'entraineur de Benfica Bruno Lage a démissionné de son poste suite à une deuxième défaite consécutive de son équipe. Une aubaine pour Paulo Sousa, souvent annoncé sur le banc de la capitale portugaise, formation qu'il a côtoyé à ses débuts professionnel entre 1989 et 1993. 

Sans entraîneur quelques jours après la reprise de l'entraînement et avec des supporters en colère, la crise à Bordeaux est bien partie pour durer ! 

Antoine Limoge