Javier Pastore PSG
Javier Pastore avait enfin renoué avec la compétition mercredi dernier sur la pelouse de Rennes lors de la victoire du PSG en 16èmes de finale de la Coupe de France (4-0). | Jean-Marie Hervio / DPPI Media

Pastore contredit Thiago Silva, et affirme vouloir rester au PSG

Publié le , modifié le

Signe d'une certaine friction au PSG, Javier Pastore a répondu jeudi aux propos tenus la veille par son coéquipier brésilien Thiago Silva, lui reprochant d'être revenu de vacances en retard et laissant entendre que le milieu argentin voulait partir... Ce qu'a évidemment démenti Pastore.

"Finir au PSG" 

"Je n'ai jamais parlé avec Thiago Silva de mon problème ni de mon futur. Je n'ai jamais mis la pression à personne. Ce n'est pas mon style. Il n'a pas eu connaissance du problème que j'ai eu et qui m'a fait arriver en retard...", a répliqué Pastore.  "Je répète: mon rêve a toujours été de partir le dernier. J'ai toujours été loyal. Ce n'est pas vrai que je souhaite partir ! J'aimerais rester ici pour finir ma carrière", a ajouté l'Argentin, recruté en 2011 pour 42 millions d'euros par les nouveaux propriétaires qataris pour faire passer le PSG dans une nouvelle dimension.

Thago Silva critique

Rentré en retard à Paris de la trêve hivernale, à l'instar de son coéquipier uruguayen Edinson Cavani, Pastore (28 ans) n'a pas été convoqué par l'entraîneur Unai Emery pour le quart de finale de Coupe de la Ligue mercredi.

"C'était un moment important pour le club et il fallait y penser avant de faire des gestes comme ça. Ce n'était pas bon pour tout le monde...Je crois que Pastore a dit au club qu'il voulait partir et, à la fin, ils n'ont pas trouvé d'accord. Pour Cavani, c'est différent",  avait fustigé Thiago Silva en zone mixte après la victoire contre Amiens (2-0), propos relayés dans plusieurs médias.

En manque de temps de jeu depuis le début de saison, le joueur argentin est cité comme un possible partant au mercato d'hiver alors que le club parisien doit vendre pour satisfaire aux exigences du fair-play financier. Certains éléments semblaient aller dans ce sens notamment le fait que  Pastore - tout comme son compatriote Angel Di Maria- pourrait vouloir jouer davantage dans l'optique de la Coupe du monde. Mais apparemment donc, Javier Pastore a clos le débat.