Idrissa Gueye
Idrissa Gueye, à l'image du LOSC, s'est fait piéger par les Bastiais | PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

Pas encore de C1 pour le LOSC

Publié le , modifié le

Tenu en échec par Bastia (1-1) ce vendredi en Corse, le LOSC n’est pas encore assuré de terminer à la troisième place qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des champions. Une fin de match animée, où le SCB s’est injustement vu refuser un deuxième but, oblige les Nordistes à repartir de l’Île de Beauté avec le sentiment d’avoir raté une belle occasion.

L'AS Monaco se frotte les mains. Sans jouer, le club de la Principauté a en effet validé ce vendredi son billet pour la Ligue des champions, profitant du match nul de Lille à Bastia (1-1) pour s'assurer de terminer au moins à la deuxième place du Championnat.

Le LOSC avait pourtant bien lancé son opération C1 en Corse, en ouvrant le score par l'intermédiaire de Salomon Kalou (31e), à la conclusion d'un joli contre des Nordistes, Dominateurs en fin de première mi-temps et au retour des vestiaires, les visiteurs semblaient avoir mis la main sur la rencontre et étaient sur le point de doubler la mise à l'heure de jeu, mais Marvin Martin ratait complètement sa reprise (62e). 

Fin de match corsée

Après la rentrée de Djibrill Cissé (70e), le SC Bastia changeait de visage et concrétisait son réveil un quart d'heure plus tard, d'une belle tête de Wahbi Khazri (85e). Les locaux exultaient même lorsque Raspentino déviait dans les filets une puissante frappe de Cissé (88e), mais l'arbitre refusait le but. A tort, car l'attaquant corse n'était absolument pas hors-jeu.

Furieux, les locaux rentraient au vestiaire avec un point qui n'arrange donc presque personne, puisque Lille aurait pu valider son billet pour la C1. "On n'est encore sûrs de rien", martelait Rio Mavuba à l'issue de la rencontre, conscient que si les siens affichent toujours 8 points d'avance sur le 4e, Saint-Etienne, c'est face au PSG qu'ils devront désormais accomplir leur mission, samedi prochain. A moins que les hommes de René Girard ne misent sur une contre-performance des Verts, dimanche contre Montpellier...

"Tout un travail perdu avec ce genre de décisions"

Frédéric Hantz, entraîneur du SC Bastia : "On nous a privé d'une victoire et c'est une colère contenue qui m'anime ce soir ! On fait une bonne première mi-temps même sans trop d'occasions. Nous avons bien gêné Lille sur la deuxième mi-temps malgré toutes leurs attaques. Au final, la roue a tourné et quand Khazri égalise, je suis persuadé que nous allons gagner ! Les gens ne mesurent pas ce genre d'erreur d'arbitrage. C'est tout un travail perdu avec ce genre de décisions. Je salue mes joueurs car ils sont dans un excellent état d'esprit et c'est une très belle performance. Il y a beaucoup de positif ce soir malgré tout !"

René Girard, entraîneur de Lille : "On doit tuer ce match ! On perd le match sur notre manque de lucidité offensive. On a trois occasions à cinquante cinq centimètres de la ligne et on ne marque pas ! On aurait pu perdre le match dans un scénario complètement burlesque. La victoire nous tendait les bras et je suis déçu. En football, il faut être concentré du début à la fin car après on voit ce qu'il se passe. Nous n'avions pas à nous découvrir et à partir à l'abordage après l'ouverture du score. Nous étions bien en place mais il faut savoir marquer quand il faut. C'est notre pêché mignon cette saison. Je ne sais pas si leur but est valable mais il aurait été dommage de perdre ce match. On  ne se prend pas la tête avec la qualification pour la Ligue des Champions. On a notre destin en main et quand on se veut ambitieux, il ne faut pas compter sur les autres".

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer