Nantes Lyon
Nantes-Lyon est le premier 0-0 de la saison, après 32 matches. | JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Pas de vainqueur entre Nantes et Lyon

Publié le , modifié le

Nantes et Lyon n'ont pas pu se départager lors de la 4e journée de Ligue 1 (0-0). Un match terne malgré une fin de rencontre plus animée.

Après le festival offensif face à Bordeaux (3-3) la semaine dernière, Lyon a tenu à rétablir sa moyenne en restant muet à Nantes (0-0) pour la 4e journée de Ligue 1. Un score nul à l'image du match, à l'exception de vingt dernières minutes plus excitantes. 

Double barre pour l'OL

Il est facile de résumer la première période, marquée par la domination lyonnaise mais surtout par le manque de rythme et les approximations techniques des deux équipes. Il vaut mieux filer directement à la 64e minute, premier moment fort du match. Du coin de la surface nantaise, Bertrand Traoré a trouvé le poteau d'une frappe à ras de terre plat du pied. Nabil Fekir avait bien suivi, récupéré et fixé son défenseur. Mais sa frappe à bout portant a inexplicablement trouvé la transversale. Le bruit caractéristique de la rencontre entre le ballon et le métal a sonné le réveil des deux équipes, progressivement plus enjouées. 

Iloki proche du hold-up

Suffisant pour nous offrir 20 dernières minutes plus plaisantes, le ballon allant d'un but à l'autre. Nantes est passé tout proche du coup parfait sur un centre astucieux d'El Ghanassay. Iloki, trouvé dans la surface au niveau des six mètres, a vu sa frappe détournée du pied par Anthony Lopes.  Le match aurait ensuite pu se tourner en faveur de Lyon, mais Anthony Gautier a jugé le contact entre Nicolas Pallois et Lucas Tousart licite malgré la chute du Lyonnais dans la surface. 

Lyon encore ralenti

Après avoir remporté ses deux premiers matches de la saison, Lyon accuse une nouvelle fois le coup. Quatrièmes (8 points), ils pourraient être dépassés au classement par Marseille (7 points), Bordeaux et Angers (5 points). De son côté, Nantes (4 points) monte à la 11e place. Mais les Canaris ont maintenant un match d'avance sur toutes les équipes classées au-delà de la 5e position. Ils pourraient donc redescendre sérieusement d'ici lundi.